Victime d’un vol près d’un magasin Walmart à Houston, Benny The Butcher a été ciblé par un tir d’arme à feu qui l’a touché à la jambe. Fort heureusement, le rappeur de Buffalo va bien et a déjà pu retourner chez lui.

Décidément, les semaines passent et les rappeurs américains continuent d’être pris pour cible. Il y a 2 semaines, le jeune King Von était assassiné à la sortie d’un club d’Atlanta, à la suite d’une bagarre ayant dégénéré avec l’équipe de Quando Rondo, rappeur ennemi de la victime. Ce mercredi, c’était Mo3 qui était abattu alors qu’il se trouvait sur l’autoroute, non loin de sa ville d’origine, Dallas, dans une affaire qui se ressemble largement à un acte commandité. Et alors que de nombreuses hommages ont été rendus à ce dernier, Boosie Badazz, qui se rendait justement à une veillée organisée ce week-end en mémoire de Mo3 dans la ville texane, aurait lui aussi été victime de tirs dans des conditions assez floues. Tandis que certains médias affirment qu’il aurait été touché à la jambe, d’autres expliquent que seul son van aurait été abimé par les balles, ne faisant donc aucun blessé. Bref, la situation semble très tendue aux Etats-Unis autour des artistes, et la très mauvaise série se poursuit encore et toujours…

À LIRE AUSSI: Mo3 : le rappeur de Dallas tué par balles sur une autoroute ! [Vidéo]

Benny The Butcher braqué… et victime d’un tir à la jambe !

Dans un tout autre contexte, Benny The Butcher s’est lui aussi fait une très grosse frayeur ce week-end. En visite dans une autre ville texane, en l’occurrence Houston, le rappeur originaire de Buffalo et 2 amis à lui se trouvaient sur un parking après avoir fait quelques courses dans un magasin Walmart. C’est à ce moment-là qu’une voiture va s’approcher d’eux et que 5 personnes cagoulées vont en sortir, réclamant immédiatement les bijoux de Benny et de ses potes qui vont s’exécuter, menacés par une arme. Trop lent au goût des voleurs, celui qui fait parti du célèbre label Griselda Records va alors être touché par une balle à la jambe. Transporté rapidement à l’hôpital, Benny The Butcher n’a fort heureusement pas subi de blessures graves puisqu’il a été filmé quelques heures après, montant avec des béquilles dans un jet privé affrété le ramener chez lui. Néanmoins, cette nouvelle affaire témoigne une nouvelle fois de la violence que peuvent subir les rappeurs américains, à n’importe quel moment, dans la lignée de quelques années où les morts et les blessés se comptent par dizaines…