Ce dimanche 15 novembre, une vidéo de Farès Salvatore a fuité. Une séquences à laquelle a réagi Polska, influenceuse et ex de Farès, sur Snapchat…

Influenceur aux 475 000 abonnés connu pour ses vidéos déjantées de son quotidien, Farès Salvatore s’est retrouvé en bien mauvaise posture ce dimanche 15 novembre. La cause : une vidéo de lui ayant leaké sur les réseaux sociaux sur laquelle il apparaît nu, secouant son sexe devant une jeune femme. Une fuite qui semble venir de son cercle proche comme il l’a expliqué sur Snapchat quelques minutes après sa sortie : “Putin j’me suis fait trahir par un ami les frères, ça veut m’atteindre, ne faites confiance à personne.” Un coup dur qu’il semble néanmoins prendre avec autodérision et beaucoup de recul, comme en témoigne les différentes vidéos qu’il a dévoilées sur Snap, où ce dernier danse, chante et freestyle en ironisant la situation. “Ok sur Twitter, j’ai vu mon petit cul et j’ai vu mon ptit pénis ! Wouh wouh ! Et j’ai vu aussi l’hélice !”, rappe-t-il notamment. Si Farès Salvatore a donc réagi à ce bad buzz avec sagesse et humour tout en affrontant la situation, l’influenceuse Polska, avec qui le jeune homme avait eu quelques antécédents, mais aussi une relation, à pris la parole sur Snapchat suite à cet événement…

À LIRE AUSSI: Farès Salvatore réagit au leak de sa vidéo où il apparaît… nu ! [Vidéo]

Polska règle ses comptes

Petit rappel des faits. En avril 2020, Farès Salvatore s’en prenait de manière très virulente à Polska au travers d’une chanson balancée sur les réseaux sociaux. Un morceau dans lequel il déclarait notamment : “C’est vrai que t’es belle, c’est vrai que t’es bonne, mais malgré tout ça, tu restes quand même, une sacrée p*te, la reine des p*tes”. Offensantes et violentes, ses paroles, Polska ne semble pas les avoir oubliées. Et, alors que la vapeur semble s’inverser suite à cette vidéo dévoilée le 15 novembre, l’influenceuse a tenu à régler quelques comptes, rappelant qu’ils avaient été en couple. “A l’heure actuelle, toute la terre entière a autant vu ton cul que le mien […] Dans sa story, il fait genre que tout va bien, qu’il en rigole alors que je peux vous jurer que pour lui son image c’est le plus important. Il vendrait père et mère pour son image, vraiment. Donc là il va faire genre qu’il en rigole alors que je vous jure que le soir il va rentrer chez lui, il va en chialer.” dit-elle sur Snapchat. En outre, elle est également revenue sur la véritable nature de leur relation, expliquant que ce dernier n’assumait pas leur complicité, et se voilait la face devant ses proches. “A chaque fois qu’on était ensemble que tous les 2, il était très gentil, très tactile, on faisait des câlins… mais dès qu’on était dehors, c’était plus la même personne”, a-t-elle expliqué, confiant même qu’il n’hésitait pas à la repousser en public. Une chose est sûre, ce bourbier risque encore d’agiter la toile durant quelques semaines…

Quand Farès Salvatore clashait Polska :