Incarcéré depuis 2019, le rappeur américain Kodak Black vient d’obtenir une nouvelle date de libération de prison…

Kodak Black est à l’ombre depuis novembre 2019. La raison de son incarcération : une fausse déclaration relative à l’acquisition d’une arme à feu, et quelques dossiers venus s’ajouter. Depuis, le rappeur de 23 ans a été rudement mis à l’épreuve au sein du centre de détention du Kentucky, où il aurait été victime de tortures et d’agression par les gardiens de sa prison, l’obligeant notamment à s’uriner et se déféquer dessus. Il raconte également avoir été maintenu au sol par les surveillants et avoir reçu des pichenettes au niveau des testicules. A présent transféré dans l’Illinois, le natif de Pompano Beach, converti au judaïsme, vivrait des jours plus paisibles actuellement. Ce dernier, qui pouvait espérer sortir au plus tôt le 14 août 2022, sera finalement libérable le 3 novembre 2022 d’après les informations de Dj Akademiks. Il sera resté au total 3 ans derrière les barreaux, depuis son incarcération en novembre 2019.

À LIRE AUSSI: Kodak Black fait un don de 1 000 repas en Floride

Un nouvel album le 11 novembre

Même depuis sa cellule, Dieuson Octave (de son vrai nom) reste très actif. Le rappeur a en effet dévoilé Bill Israel le 11 novembre. Un album dont les 11 morceaux ont tous été enregistrés avant son incarcération. Plusieurs invités de marque sont présents sur l’opus, parmi lesquels CBE, Gucci Mane, Jackboy, Tory Lanez et Lil Yachty. Ce projet arrive près de 2 ans après le dernier en date, intitulé Dying to Live et paru en décembre 2018. En outre, Kodak a également fait parler de lui de manière positive en ce mois de novembre. Il est en effet venu en aide à sa ville natale en offrant 1 000 repas composés de dindes, de bouteilles de soda et de paquets de chips pour un total de près de 15 000 dollars. Tous ces dons ont ensuite été distribués aux personnes dans le besoin par des bénévoles à l’occasion des fêtes de Thanksgiving…

Kodak Black – Bill Israel :