Interrogé sur le manque de stock de Xbox Series X & S, le directeur financier de Microsoft, Tim Stuart, a confirmé que le nombre de consoles disponibles à la vente serait limité jusqu’au printemps.

Si Microsoft a officiellement dévoilé à la vente le 10 novembre ses nouvelles consoles next-gen, la Xbox Series X et sa petite soeur, la Xbox Series S, la firme américaine avait déjà prévenue que le nombre de consoles disponibles dans un 1er temps ne serait clairement pas à la hauteur de la demande. La faute notamment, selon certains exécutifs de Microsoft, à une largement perturbée par la crise sanitaire, ce qui ne manque pas d’agacer ceux qui souhaitaient se la procurer rapidement et n’y parvienne pas, pendant que les personnes l’ayant pré-commandé ou ayant eu de la chance peuvent déjà en profiter. Forcément, certains possesseurs se frottent les mains et tentent de revendre à prix d’or leur précieuse console, provoquant une flambée des prix sur plusieurs sites de revente…

Visiblement, ce scénario risque de se prolonger encore quelques mois si l’on en croit les propos récents de Tim Stuart, directeur financier de l’entreprise, interrogé lors d’une visio-conférence la semaine dernière. Celui-ci ne s’est pas vraiment montré rassurant et évoque une pénurie de consoles disponibles jusqu’au printemps, soit en mars 2021 : “Je pense que nous continuerons à voir des pénuries d’approvisionnement lorsque nous entrerons dans le trimestre après les vacances, soit le premier trimestre du calendrier. Puis nous arriverons au trimestre suivant, toute notre chaîne d’approvisionnement continuera de tourner à plein régime pendant les mois avant l’été. C’est à ce moment là que je m’attends à ce que l’offre puisse répondre à la demande”.

À LIRE AUSSI: La nouvelle Xbox déjà au coeur d’un bad buzz [Vidéos]

La PS5 également impactée

D’après de nombreux spécialistes, Sony, qui lancera après-demain la vente de sa Playstation 5, devrait également être confronté à des problèmes similaires. Fin septembre déjà, près de 2 mois avant la sortie, les pré-commandes avaient dû être arrêtées en raison d’une rupture de stock. Un 1er signe pas vraiment rassurant et des conditions sanitaires évidemment similaires qui devraient donc obliger Sony à devoir faire attendre certains potentiels acheteurs, à moins que la firme japonaise ait déjà prévu une parade pour ne pas se retrouver dans la même situation que son concurrent…

À LIRE AUSSI: La PS5 en rupture de stock : un réapprovisionnement à prévoir !