Sur ses réseaux sociaux, Sat l’Artificier a rendu hommage à Karima, chanteuse et membre de la Fonky Family au début de leur carrière, confirmant son décès…

C’est une triste nouvelle qu’a confirmée pour certains, ou tout simplement révélée pour d’autres, le rappeur de la Fonky Family, Sat l’Artificier, sur Twitter ce mercredi 18 novembre, quelques heures après que Pone ait posté un message en hommage à l’artiste sur Facebook. Karima, chanteuse qui fut membre de la Fonky Family au tout début de l’histoire du groupe, est en effet décédée : “Elle était la voix féminine des Bad Boys de Marseille. Karima, merci pour ce refrain légendaire… et tout le reste”. Evidemment, il ne s’agit de s’appesantir sur les circonstances de sa disparition, mais notons toutefois que Karima nous a quitté il y a déjà plus d’un an.

repose en paix Karima.
sans toi la ff n’aurait pas été la même

Publiée par Guilhem Pone Gallart sur Mardi 17 novembre 2020

Un souvenir ineffaçable

Evidemment, le grand public se souvient très largement de sa performance sur le classique Bad Boys de Marseille, qui réunissait Akhenaton, Shurik’n et la Fonky Family et se trouvait sur le 1er album solo d’Akh, Métèque et mat, en 1995. Un opus auquel elle avait également contribué en posant sa voix sur les morceaux Au fin fond d’une contrée et Je ne suis pas à plaindre, accompagnant Chill sur les refrains. Cependant, comme l’expliquait Sat en 2010 à l’Abcdr du Son, après avoir intégré le groupe suite à sa participation sur un morceau du Rat Luciano et de Don Choa, elle avait eu du mal à s’adapter au changement de style de rap de la FF, et avait finalement quitté le groupe sans vraiment refaire parler d’elle par la suite. Ce 16 novembre, son visage était réapparu sur les écrans au moment d’évoquer IAM, la FF et le titre Bad Boys de Marseille dans le reportage Marseille, capitale du rap, diffusé sur France 5. De son côté, Akhenaton a également posté un message sur Instagram en mémoire à Karima : Bonsoir… il y a un an et demi un ami était venu m annoncer la disparition de Karima… Je n y croyais pas, j ai essayé de me renseigner, en vain.. Elle était partie sur d autres chemins… Aujourd’hui je viens d apprendre que c était malheureusement vrai.. Bad boys de marseille, je ne suis pas à plaindre, au fin fond d une contrée, les discussions dans le train Naples-Marseille, les sourires, les fous rires, le séjour à NYC, le temps est précieux, il ne faut pas le gaspiller en gesticulations inutiles… Bordel… Karima”.

Akhenaton feat. la Fonky Family – Bad Boys de Marseille :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Akhenaton (@akhenatoniam)