Dans une entrevue diffusée par le média espagnol Movistar, Antoine Griezmann est revenu sur sa mauvaise situation au FC Barcelone, en difficulté actuellement. Il a également pris ses distances avec certains proches qui s’étaient exprimés dans la presse et assure que sa relation avec Lionel Messi est bonne.

Très discret dans les médias et sur les réseaux sociaux, Antoine Griezmann a décidé de sortir de son silence et de s’exprimer quant à sa mauvaise passe actuelle, lui qui a rejoint le Barça il y a un an et demi, mais aussi de son club, qui se retrouve à la 13ème place de la Liga à 12 points du leader, la Real Sociedad. D’abord, le champion du monde 2018 à souhaité répondre à son oncle, qui avait affirmé à M6 que les entraînements du club catalan étaient organisés pour faire plaisir à certains joueurs, en l’occurrence Lionel Messi : “Il ne sait pas ce qu’est le football. Un journaliste est venu le voir et voulait une déclaration. J’ai dit à Leo que je n’avais rien à voir avec ça. Je n’ai même pas le WhatsApp de mon oncle…”. Par la suite, Grizou a également repris son ancien conseiller, Eric Olhats, qui avait comparé l’Argentin à “un empereur et un monarque” faisant régner “le régime de la terreur” au sein du vestiaire : “Je n’ai pas eu de relation avec lui depuis que je me suis marié (en 2017). Il n’est pas venu à mon mariage, j’étais très en colère. Il n’est pas mon représentant. Je n’ai aucune relation avec lui. Comme personne ne parle autour de moi, lui parle et cela peut créer des doutes dans le vestiaire et dans ma relation avec Leo”.

Griezmann déterminé à briller

S’il n’a pas été mis dans les meilleurs conditions par ses différents entraîneurs au Barça et a avoué que certains au sein du vestiaire lui en voulaient un peu à son arrivée, 1 an après qu’il ait annoncé son souhait de rester à l’Atlético Madrid, Griezmann est apparu déterminé à rester et à gagner avec le Barça, lui qui est sous contrat jusqu’en juillet 2024. Il a également répété sa trèss bonne entente avec Lionel Messi : Enormément de gens pensaient que je me moquais du club et des supporters, mais nonJ’avais encore besoin d’apprendre à l’Atletico mais après une nouvelle année, je voulais découvrir un football différent. Puis le Barça est revenu. J’ai parlé avec Leo quand je suis arrivé. Il m’a dit que j’avais merdé en refusant de venir la première fois, parce qu’il s’était réjoui publiquement de mon arrivéeMais il m’a aussi dit qu’il allait mourir avec moi sur le terrain et c’est ce que je ressens chaque jour.

 

À LIRE AUSSI: Dugarry : le consultant insulte Messi pour défendre Griezmann