Après avoir dénoncé “l’idiotie criminelle” des ambulanciers, l’avocat de Diego Maradona, Matias Morla, a demandé une enquête afin de déterminer les circonstances exactes du décès de la légende Argentine.

Il y a seulement 24 heures, le décès de Diego Maradona était annoncé par la presse Argentine, provoquant évidemment la tristesse de millions de fans de football à travers le monde, à commencer par son pays natal, mais aussi par la ville de ses plus grands exploits, Naples. Et si la célébration de l’idole est forcément à l’ordre du jour, l’avocat d’El Pibe de Oro a décidé de se montrer très offensif. Matias Morla a ainsi dénoncé dans un communiqué publié aujourd’hui sur les réseaux sociaux “l’idiotie criminelle” des ambulanciers ayant mis plus d’une demi-heure à prendre en charge la légende après son arrêt cardio-respiratoire. Il a également demandé l’ouverture d’une enquête afin que la lumière soit faite sur d’éventuels manquements dans la prise en charge d’un Maradona qui se remettait d’une opération en urgence au cerveau au début du mois dans une demeure situé dans le quartier privé de San Andrés, dans le banlieue de Buenos Aires. Une déclaration qui ne fait pas que des heureux, certains estimant que le deuil devrait être de mise pendant au moins quelques jours…

À LIRE AUSSI: Diego Maradona : La presse argentine annonce son décès

Une bataille judiciaire à venir ?

ll faut dire que selon les 1ers éléments de l’enquête, la dernière personne à avoir vu Maradona en vie est son neveu, qui l’a quitté mardi soir sur les coups de 23 heures. Ce sont finalement son psychologue et sa psychiatre qui vont le découvrir inanimé le lendemain, aux alentours de 11 heures 30. Les interventions d’une infirmière et d’un médecin habitant non loin n’auront rien changées, et sa mort va finalement être prononcée à midi. Une absence d’attention qui met très en colère l’avocat, tout comme la lenteur de sa prise en charge : “Il est inexplicable que pendant 12 heures, mon ami n’ait pas eu l’attention du personnel de santé dédié à cela. L’ambulance a mis plus d’une demi-heure à arriver, ce qui était une idiotie criminelle. Ce fait ne doit pas être négligé et je demanderai que les circonstances soient étudiées jusqu’à la fin. Comme Diego me l’a dit : tu es mon soldat, agis sans pitié”. Un discours très combatif qui devrait donc conduire l’avocat de Maradona a porter l’affaire en justice dans les semaines à venir…

À LIRE AUSSI: Le monde rend hommage à Diego Maradona