Les prévisions de ventes du dernier album de Megan Thee Stallion, Good News, seraient décevantes selon les dernières informations…

Megan Thee Stallion a dévoilé son nouvel album Good News ce vendredi 20 novembre. Un opus de 17 titres sur lequel on retrouve de prestigieux invités parmi lesquels Beyoncé, Young Thug, DaBaby, 2 Chainz, Dj Mustard ou encore SZA. Plus de 6 mois après son dernier EP intitulé Suga, la rappeuse semblait être plus attendue que jamais, elle qui n’avait que trop rarement fait parler d’elle pour sa musique récemment. En effet, depuis le mois de juillet, la Texane et Tory Lanez occupent la une des tabloïds après que le rappeur canadien ait été accusé d’avoir tiré sur Meg au sortir d’une soirée chez Kylie Jenner. Depuis, les 2 protagonistes ne cessent de camper sur leur position. Un malheureux épisode qui a toutefois contribué à mettre encore davantage la lumière sur la native de Houston, et ses 17,4 millions d’abonnés sur Instagram, et qui aurait pu booster ses ventes. D’ailleurs, les projecteurs étaient tellement tournés vers elle qu’elle s’est retrouvée en Une du magazine Time, pour sa 1ère place dans la liste des 100 célébrités les plus influentes de l’année 2020. Egalement N°1 en août aux côtés de Cardi B sur le single WAP, et nominée dans 4 catégories des Grammy Awards 2021, elle risque de créer la surprise, puisqu’après bientôt 1 semaine d’exploitation, les chiffres de vente de Good News s’annoncent finalement très décevants…

Megan Thee Stallion – Good News :

À LIRE AUSSI: Megan Thee Stallion dévoile son nouvel album et s’attaque sévèrement à Tory Lanez [Sons]

Une 1ère semaine à 60 000 ou 90 000 ?

D’après les informations du média américain MTO News, qui s’est entretenu avec un acteur de l’industrie musical dont le nom n’a pas été dévoilé, il soufflerait actuellement comme un vent de “panique” du côté du clan de Megan Thee Stallion après la communication des estimations des 1ers chiffres de ventes de Good News. Ce dernier a confié que la rappeuse ne dépasserait probablement pas les 60 000 unités en 1ère semaine, ce qui constituerait selon lui le 2ème plus gros flop de l’année, derrière 6ix9ine et son TattleTales (55 000 copies). Mais aussi derrière Tory Lanez avec son projet surprise DayStar, et ses 36 000 unités vendues en 1ère semzaine. D’ailleurs, cet échec commercial serait en partie dû à l’affaire avec Tory Lanez, comme l’explique cette même source. “La situation avec Tory [Lanez] était mauvaise, et Megan l’a mal gérée. Pour beaucoup de gens, on aurait dit qu’elle mentait et qu’elle jetait [Tory] sous le bus pour avoir un peu d’influence féministe. Elle a mal géré la situation.” Plus optimiste, le Dj et journaliste Akademiks a, pour sa part, donné une autre estimation. Pour lui, en 1ère semaine, Megan pourrait atteindre les 92 000 ventes. Mais dans ce cas également, au vu du tapage médiatique autour de la rappeuse, le chiffre reste faible. Pour rappel, Nicki Minaj avec son 1er album Pink Friday, en 2010, avait écoulé 375 000 copies, tandis que Cardi B atteignait les 255 000 ventes en 1ère semaine avec son 1er opus, Invasion of Privacy. Good News de Megan inversera-t-il la tendance dans les prochains jours ? Réponse ce vendredi 27 novembre pour connaître les chiffres officiels de Good News…