Souvent pointés du doigt pour leur manque de prise de position, de nombreux footballeurs français ont réagi après l’agression subie par Michel K, producteur de rap passé à tabac par 3 policiers.

C’est une vidéo d’une extrême violence qui agite depuis ce jeudi matin les réseaux sociaux, les médias généralistes et le monde politique. Sur celle-ci, dévoilée par le média Loopsider, on y voit Michel K., un producteur de rap bien connu et respecté, rentrer dans son studio de musique situé dans le 17ème arrondissement de Paris. L’homme, qui ne portait pas de masque et se trouvait dans la rue, a aperçu une voiture de police au loin et veut éviter de se voir infliger une amende. Sauf que les 3 policiers l’ont vu et vont pénétrer illégalement dans le bâtiment, dont la forme n’était pas totalement fermée, et vont se déchaîner pendant 5 minutes sur Michel, dont une photo prise quelques heures après les faits témoignent de la violence qu’il a subi. Fort heureusement, alors que les policiers sur place avaient déposé plainte contre lui, évoquant des violences, un acte de rebellion ou encore une tentative de leur voler leurs armes de service, une caméra de surveillance placée à l’entrée du studio a permis d’innocenter la victime et de pointer du doigt la violence mais aussi les mensonges des forces de l’ordre. Désormais, des décisions fortes sont attendues afin d’endiguer un phénomène qui n’est pas isolé.

À LIRE AUSSI: Un producteur passé à tabac par des policiers à Paris [Vidéo]

Le football français unit

Habituellement peu enclins à réagir sur de tels faits, plusieurs footballeurs français ont pris la parole afin de dénoncer les violences policières mais aussi le racisme – dont Michel a également été la victime -. Ainsi, Antoine Griezmann, Kylian Mbappé ou encore Benjamin Mendy ont repris sur leurs réseaux sociaux la vidéo, tout en témoignant de leur colère et de leur tristesse face à une telle violence, qui plus est par les personnes censés venir en aide à la population. Le latéral gauche de Manchester City se demande également, comme beaucoup, ce qui serait arrivé à Michel si cette caméra n’avait pas été présente ou ne fonctionnait pas. Des témoignages qui portent et prouvent que les footballeurs ne sont pas si imperméables que ça à ce qu’il se passe, même s’ils font souvent le choix de ne pas parler…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Kylian Mbappé (@k.mbappe)