La presse argentine affirme que le médecin personnel de Diego Maradona, Leopoldo Luque, pourrait être visé par une enquête pour homicide involontaire.

5 jours après le décès de Diego Maradona, un évènement qui a évidemment provoqué le choc de millions de fans à travers la planète, le monde du football a largement profité du week-end pour rendre hommage à l’ancien numéro 10 argentin. Son digne héritier, Lionel Messi, qui a marqué avec le FC Barcelone, a notamment dévoilé un maillot de Maradona de son époque aux Newell’s Old Boys tandis qu’en France, les joueurs ont respecté une minute de silence tout en étant disposés en M avant les rencontres. Autant de symboles qui témoigne de l’émotion provoquée par cette nouvelle, ce qui n’a évidemment pas empêché la justice de commencer son travail. Il faut dire que quelques heures après l’annonce du décès de Maradona, qui a succombé à un arrêt cardio-respiratoire, son avocat avait pointé du doigt les ambulanciers, tout en réclamant l’ouverture d’une enquête afin de déterminer les circonstances exactes de son client. L’occasion d’apprendre que la  dernière personne a avoir vu Maradona était son neveu, qui l’avait salué mardi soir, sans que personne ne lui rende visite avant son psychologue et sa psychiatre le lendemain, aux alentours de 11h30, qui l’ont retrouvé inanimé et avaient donné l’alerte, malheureusement trop tard…

À LIRE AUSSI: Maradona : Son avocat veut une enquête sur les circonstances de son décès

Une négligence durant la convalescence de Maradona ?

Le souhait de l’avocat de Maradona a bien été écoute, et la justice semble s’intéresser en 1er lieu au médecin personnel de Maradona, Leopoldo Luque. Selon l’agence de presse argentine Telam, ce dernier aurait déjà été inculpé après que des perquisitions aient été menées à son bureau ainsi qu’à son domicile. La justice souhaite ainsi faire la lumière sur la prise en charge de Maradona après son dernier passage à l’hôpital, au cours duquel il avait été opéré en urgence au cerveau. Evidemment, si une quelconque négligence est détectée, ce médecin pourrait risquer une lourde peine et pourrait surtout n’être que le 1er maillon d’une chaine défaillante. La justice va donc tenter d’accumuler le plus d’éléments possibles afin de pouvoir répondre le plus rapidement possible à cette question.

À LIRE AUSSI: Le monde rend hommage à Diego Maradona