Dans une enquête récemment publiée sur son site, le magazine Forbes a dévoilé le montant des énormes revenus générés par Travis Scott grâce à ses collaborations avec McDonald’s, Nike et Sony.

Projeté parmi les rappeurs américains les plus puissants après la sortie de son dernier album Astroworld, sorti en août 2018, Travis Scott semble aujourd’hui être l’une des personnalités publiques préférées des grandes firmes américaines, qui se l’arrache. Depuis plus de 3 ans, l’artiste originaire de Houston travaille avec Nike, une collab’ qui nous a offert une dizaine de sneakers et se poursuit pour le plus grand bonheur de la marque au swoosh. Et en cette année 2020, c’est McDonald’s et Sony qui se sont offerts ses services, d’abord pour la confection d’un menu vendu aux Etats-Unis et qui s’est avéré être un carton, mais aussi pour assurer la promotion de la PlayStation 5 outre-Atlantique. Des partenariats réussis – à l’image de celui avec l’éditeur Riot Games qui l’a vu donné 4 concerts live dans le jeu Fortnite – qui ont évidemment permis à l’ex de Kylie Jenner de remplir encore un peu plus un compte en banque déjà bien fourni.

À LIRE AUSSI: Travis Scott x Nike x PlayStation : une collab’ inédite… et rare ! [Vidéo]

De superbes gains en 2020

Le magazine Forbes a ainsi fait de Travis Scott la figure majeure de sa nouvelle édition du “30 Under 30”, article annuel mettant en avant 30 personnes de moins de 30 ans provenant et ayant réussi dans des univers très variés. L’occasion pour les journalistes de lever le voile sur les revenus récents de l’omniprésent rappeur, en expliquant d’emblée qu’il avait amassé plus de 100 millions de dollars grâce à sa musique depuis sa 1ère apparition dans le classement en 2017. Tandis que son partenariat avec Nike lui rapporte 10 millions par an, celui avec Fortnite aurait permis à Travis de gagner 20 millions, incluant ses prestations et la vente de merch. Dans le même temps, McDonald’s lui a offert un chèque de 5 millions de dollars pour participer à l’élaboration d’un menu portant son nom, auquel s’est ajouté un montant de 15 millions lié à la vente de merch, encore une fois. Enfin, si Sony lui aurait versé 1 million pour qu’il effectue la promo’ de la PS5, ce tarif pourrait se transformer à l’avenir en 20 millions, puisque Travis Scott pourrait avoir une version de la console à son effigie, tout en étant derrière la production d’un jeu exclusivement réservé aux joueurs ayant opté pour la console japonaise. Autant de sommes qui ont de quoi faire tourner la tête mais témoigne de sa situation extrêmement favorable avec de très nombreuses marques…