Alors que se poursuivra ce soir la 5ème journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions, l’UEFA va étudier une possible réforme de sa compétition afin de contrer le projet de Superligue européenne.

Bien décidé à conserver la totalité des grands clubs européens dans sa Ligue des Champions, l’UEFA a décidé de contre-attaquer. Il faut dire que depuis plusieurs années, la possibilité de voir la création d’une Superligue européenne, qui regrouperait 18 des plus grands clubs européens et se déroulerait tout au long de l’année, continue de s’amplifier. Autant de bouleversements qui transformeraient considérablement le football européen en un style clairement emprunté aux sports américains, ce qui permettrait d’organiser plus de très grosses affiches chaque semaine et donc des revenus supplémentaires pour les clubs impliqués mais pénaliserait largement les championnats nationaux, qui verraient leurs meilleurs clubs s’en aller. Récemment, Josep Maria Bartomeu, ancien président du FC Barcelone, avait notamment affirmé que le club catalan avait validé le projet et était donc prêt à rejoindre cette nouvelle ligue.

La riposte de l’UEFA

Evidemment, la fédération qui gère le football européen a bien l’intention de répondre à cette possibilité, qui semblait être une hypothèse lointaine il y a encore 5 ans mais semble finalement pas loin de se concrétiser aujourd’hui, et viendrait enterrer la Ligue des Champions. Ainsi, le quotidien britannique The Times affirme que l’UEFA va évoquer cette semaine une réforme de sa principale compétition, qui pourrait voir le jour dès 2024. Selon ce nouveau format, les 34 ou 36 participants disputeraient 10 matchs (5 à domicile, 5 à l’extérieur), les résultats étant pris en compte dans un classement global. A l’issue de cette 1ère phase, les 16 premiers seraient qualifiés pour des huitièmes de finales aller/retour classiques – il n’y aura cependant plus de tirage au sort, puisque le 1er affrontera le 16ème, le 2ème contre le 15ème etc -, pendant que les équipes classés de la 17ème à la 24ème place seront reversés en Europa League. Un format plutôt bien accueilli mais qui ne semble clairement pas être le favori des grosses cylindrées européennes, déterminées à obtenir encore plus d’argent dans les années à venir…