Le phénomène Julien Beats était l’invité de Touche Pas à Mon Poste. L’occasion pour lui de donner son avis sur les sons de Wejdene, Aya Nakamura, Naza ou encore Booba…

Les apparences sont parfois trompeuses. Derrière les traits juvéniles d’un petit garçon de 12 ans se cache un véritable punchlineur. Julien Beats, jeune youtubeur fait le buzz depuis quelques jours grâce à ses vidéos de 1ères écoutes. Zola, Freeze Corleone, Gradur… ce dernier passe au crible tout le rap français au travers de séquences hilarantes. Le collégien a d’ailleurs été validé par Booba sur Instagram, qui écrivait en story : “On t’a à l’œil fumier. Le meilleur reste à venir l’équipe.” Un buzz colossal qui a permis à Julien d’être l’invité spécial du Planète Rap de 13 Block. Multipliant les sollicitations, le jeune garçon a également été convié sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste (TPMP) ce jeudi 3 novembre. Un passage déjà mythique…

À LIRE AUSSI: JulienBeats, le jeune Youtubeur rap qui fait le buzz

Il valide Booba mais descend Wejdene et Aya Nakamura

Visiblement ravi d’accueillir le garçon de 12 ans, et ses 2 frères (20 et 28 ans), sur son plateau, Cyril Hanouna a donc demandé à Julien de donner son avis sur une série de différents morceaux. Et comme à son habitude, le petit aux 141 000 abonnés sur YouTube a fait preuve d’un franc-parler décapant. “J’vais trop vite, moi, j’ai pas le temps moi…” ! Le 1er morceau à passer au scanner était Coco de Wejdene. Il déclare à ce propos : “Ça c’est éclaté par exemple. Désolé mais ça c’est moyen, parce que la musique au début je l’aimais bien, mais au bout d’un moment c’est fatigant.” Constat légèrement plus élogieux pour le morceau Loin de moi de Naza. “Ça, ça va par exemple. Mais on comprend pas ce qu’il dit. Il rejoint la team des fatigués en 1 minute celui-là.” Puis, c’est au tour du morceau Doudou d’Aya Nakamura – actuellement dans la tourmente après les rumeurs d’infidélité de son petit-ami – de subir l’analyse d’un Julien qui ne demeure pas emballé par le titre. “C’est moyen, ça revient trop à la radio, c’est du classique. Doudou, doudou… Haribo tient tant que t’y es” ! Le dernier son n’est autre que Magnifique de Booba. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il reçoit, à l’inverse des autres, un accueil dithyrambique.Booba c’est le Duc, c’est le trône ! C’est validé ! Il est fort…” déclare-t-il. Nouvelle coqueluche du rap français, validé par Booba justement, Julien Beats, qui affirme que rien n’a changé dans son entourage, n’a pas fini de faire parler de lui…