Aya Nakamura n’a pas hésité à narguer les NRJ Music Awards 202 sur Twitter ce 5 décembre au profit d’une cérémonie espagnole…

Aya Nakamura ne cesse de défrayer la chronique… volontairement ou non. Après avoir sorti son 3ème album, Aya, il y a quelques jours, le couple qu’elle forme avec son producteur Vladimir Boudnikoff enflammait la toile, alors que ce dernier était accusé de tromperie avec une amie de la chanteuse. Si le principal intéressé a depuis nié les faits, les internautes semblaient pourtant convaincus de sa culpabilité. Ce 5 décembre, l’interprète de Djadja a de nouveau fait parler d’elle, pour son attitude cette fois. A l’occasion de l’édition 2020 des NRJ Music Awards, Aya a été élue Artiste féminine francophone de l’année. Seule artiste hexagonale absente de la cérémonie, elle avait alors adressé un message vidéo pour remercier ses fans. “Je voulais remercier toutes les personnes qui ont voté pour moi. Merci, à NRJ”, déclarait-elle, avant d’adresser un message pour le moins glacial à Nikos Aliagas. “Merci à Nikos. Tu me ramèneras le trophée plus tard. Et euh… voilà. Salut.

À LIRE AUSSI: Dadju, Gims, Aya Nakamura, Tayc… Retour sur le palmarès des NRJ Music Awards 2020 [Vidéos]

Des tensions de longue date entre Nikos et Aya Nakamura

Voilà quelques années maintenant que la relation entre Aya Nakamura et Nikos n’est pas au beau fixe. Et les raisons de cette tension remontent à 2018. A l’époque, la chanteuse participe à ses 1ers NRJ Music Awards sur la scène du Palais des festivals à Cannes. Une cérémonie durant laquelle le présentateur de TF1 ne fera qu’écorcher le nom de la native de Bamako, au Mali, l’appelant notamment “Yaya Nakamaura”. Une faute de prononciation jugée comme un manque de professionnalisme par la chanteuse, qui avait tweeté dans la foulée de cette fameuse soirée : “On n’invite pas les gens quand on arrive pas à dire son nom correctement !! #dernierefois”. De l’eau semblait cependant avoir coulé sous les ponts depuis, puisque l’artiste s’était exprimé quelques mois plus tard, déclarant : “Oui j’ai tweeté. En vrai, il a fait une erreur. C’est du passé, on a fait une autre émission ensemble. […] Ça s’est bien passé. […] Il a bien dit”. Ils s’étaient également réconciliés publiquement sur le plateau de The Voice en 2019.

Une publication jugée insolente

Il semblerait malgré tout qu’Aya ait toujours cet épisode en travers dans la gorge. En effet, au même moment que les NMA se tenaient une autre cérémonie musicale espagnole et latino-américaine plus globalement : les LOS 40 Music Awards. Un événement durant lequel la chanteuse a remporté le trophée de Révélation internationale de l’année, devant des artistes comme Doja Cat ou encore Lewis Capaldi. Une récompense qu’elle n’a pas manqué de partager sur Twitter au travers d’une vidéo où elle embrasse fièrement son trophée. Une attitude que bon nombre de fans ont jugée provocante et insolente sur les réseaux sociaux, notamment vis à vis du programme français de la 1ère radio musicale hexagonale, où elle était récompensée pour la 3ème fois.

Seule artiste francophone absente

Dans les colonnes du Parisien, Jacques Grimal, le coordinateur des NRJ Music Awards depuis sa création n’avait pas manqué de faire part de sa déception quant à l’absence d’Aya Nakamura durant la cérémonie, d’autant que contraiement à Los40 et à de nombreuses autres shows, le spectacle était en direct. “Ce n’est vraiment pas une émission dégradée. Les cérémonies étrangères ont fait le choix de prestations clippées, sans unité de lieu. Nous, on préfère la réalité à la réalité augmentée. Nous aurons 56 artistes en comptant ceux qui remettront les prix. Tous les Français nommés ont joué le jeu, sauf Aya Nakamura.” La relation entre la chanteuse et les NMA a-t-elle des chances de revenir au beau fixe ? Réponse l’année prochaine…