Comme depuis de très longues semaines maintenant, Booba et Rohff ont encore échangés de nombreux messages insultants ce week-end…

Après avoir largement parlé de Booba cette semaine après qu’un nouvel extrait de ce dernier ait été assimilé à une insulte contre la religion catholique, Rohff a continué sur sa lancée ce week-end. L’occasion pour le rappeur de Vitry-sur-Seine d’évoquer de nouveau cette affaire, pointant notamment du doigt certaines anciennes phrases pouvant être considérées des blasphèmes. Il a également remis à nouveau en cause le rapport du Duc à la religion musulmane et à ses origines, un fait qu’il avait déjà mis en avant plus tôt dans la semaine, durant laquelle il l’avait affirmé que “Satan était son prophète”. Enfin, utilisant le surnom qu’il lui a récemment donné, Erk Elie, Rohff a également pointé du doigt certaines vidéos tirées des bagarres passées de son rival, contre La Fouine à Miami ainsi que contre Kaaris à l’aéroport d’Orly, afin de se moquer de lui.

À LIRE AUSSI: Rohff s’attaque encore à Booba, accusé d’avoir blasphémé

De l’autre côté, Booba assimile Rohff à un membre du FN

Et si Booba a également attaqué ses autres rivaux comme la famille Gims, DemDem et Dadju, il n’a pas oublié de répondre à un Rohff qui avait échangé dans la semaine avec un membre du Rassemblement National, Jean Messiha, qui utilisait la phrase de Booba pour mettre en avant la “rhétorique anti-française” de Musulmans, ce qu’Housni a souhaité corriger. Une discussion de plusieurs messages que n’a évidemment pas manqué Booba, qui se sert de cet argument pour faire de Rohff un proche de Marine Le Pen, et rebaptisé “Jean Hounia”. Une attaque de plus parmi tant d’autres dans une situation qui semble définitivement perdue et ne pourra sans doute jamais se résoudre dans la paix. Mais Housni n’a pas baissé sa garde pour autant, et a répondu du tac au tac à Kopp, sur le même terrain de jeu en l’accusant à nouveau de faire du clientélisme, en jouant la carte de ses affinités avec des communautés musulmane et africaine…

rohff-jean messiha - twitter

Booba et le clan Djuna…

Du côté de l’entourage de Gims, Booba ne lâche pas non pus l’affaire, et a provoqué un à un l’auteur du l’album Le fléau à qui il reproche toujours d’avoir menti en proposant un projet qui n’était pas rap, et dont certains titres étaient copiés sur des compositions d’artistes américains comme Justin Timberlake (et son Cry Me a River), DemDem dont il se moque ouvertement (et appelle à le rejoindre dans la Piraterie) et Dadju qu’il supplie encore et encore de lui répondre en DM !

À LIRE AUSSI: Gims : les réactions des twittos (et de Booba) après la sortie de son album, Le fléau

D’ailleurs Rohff, ce week-end, s’est même immiscé dans le clash entre Booba et le clan Djuna, en prenant la défense de Dadju : “Tu fais pitié à mandier de l’attention…” ! Reste que l’avenir nous dira si la manœuvre de Rohff qui consiste à répondre dans la minute à Booba, sur tous les terrains, calmera les ardeurs du grand Guru des clashes en France !

Booba dadju rohff