Le Comité olympique a confirmé l’ajout d’une nouvelle discipline pour les J.O de Paris 2024 : le breakdance…

Style de danse né dans les années 70’s aux Etats-Unis, le breakdance est l’une des branches qui composent le hip-hop. Il s’agit d’une des 5 discipline du mouvement, avec le rap, le Djing, le beatboxing et le graffiti. Historiquement considéré comme un art de rue, celui-ci remplit désormais des salles de spectacle dans le monde entier, et s’apprête à intégrer la plus grande compétition sportive du monde. Ce 7 décembre, le Comité Olympique (CIO) a en effet confirmé que B-boys et B-girls allaient enfin pouvoir concourir pour les Jeux Olympiques de 2024 qui se dérouleront à Paris. Une prise en compte qui s’explique notamment par le succès qu’a eu la discipline lors des 1ers JO pour la jeunesse (JOJ) en 2018 à Buenos Aires, en Argentine. Une étape importante comme l’explique Abdel Mustapha, entraîneur et coordinateur de l’équipe de France de breakdance dans les colonnes de 20 minutes : “L’événement a donné un avant-goût de ce que pouvait être cette compétition olympique et ça a permis d’effacer certaines inquiétudes quant à la possible dénaturation de la discipline”. Chez les garçons, le Français Martin Lejeune avait d’ailleurs remporté la médaille d’argent.

breakdance JO

À LIRE AUSSI: MMA : le CSA autorise la diffusion des combats en France !

Un grand pas pour la discipline

Le break n’est d’ailleurs pas le seul sport qui vient se greffer à cette mythique compétition, puisque le CIO a également ajouté l’escalade, le surf et le skateboard. Ces 3 disciplines seront néanmoins présentes dès les J.O de Tokyo (qui se dérouleront – normalement (?) – du 23 juillet au 8 août 2021), contrairement à celle du breakdance pour laquelle il faudra attendre 2024. Si le break fait déjà l’objet de nombreux tournois à l’instar de la Battle of the Year, créée en 1991, son arrivée aux Jeux Olympiques symbolise un passage important vers les plus hautes sphères du monde du sport. Bien que les formats des épreuves n’aient pas encore été dévoilés officiellement, il serait probablement question d’une compétition B-boy et B-girl, tous 2 en individuel. La discipline a d’ailleurs fait parlé d’elle ce 8 décembre, puisque Bboy Haiper, un breakdancer handicapé a ému le jury et les spectateurs de La France à un incroyable talent grâce à une performance hors-norme…

breakdance

À LIRE AUSSI: LFAUIT : Issa Doumbia en larmes après la prestation d’un breakdancer handicapé