Sur Twitter, Jake Paul a défié plusieurs personnalités dont Joe Biden, Donald Trump, LeBron James ou Kanye West, pour un combat de boxe. Il a également ouvertement provoqué ce dernier, se moquant de ses activités en politique.

Petit frère de Logan Paul et Youtubeur très célèbre aux Etats-Unis comme l’est ce dernier, Jake Paul s’est également lancé dans la boxe ces dernières années. Et tandis que son frère affrontera au mois de février un certain Floyd Mayweather, lui s’est particulièrement fait remarqué ces derniers jours en envoyant violemment au tapis Nate Robinson, ancienne star de la NBA, une scène qui a évidemment largement fait réagir les réseaux sociaux. Visiblement décidé à capitaliser sur ce buzz et a continuer sur sa lancée, Jake Paul fait de nouveau parler de lui ces dernières heures puisqu’il a défié plusieurs célébrités à venir l’affronter, en commençant par l’actuel Président des Etats-Unis Donald Trump, ainsi que son successeur, Joe Biden. Des noms évidemment fantaisistes, mais il ne s’est pas arrêté là…

À LIRE AUSSI: Le KO impressionant de Jake Paul face à Nate Robinson ! [Vidéos]

Des défis… particuliers

Provoquant voir même insultant, Jake Paul a également choisi de publier de nombreux tweets afin de provoquer plusieurs personnalités du monde du sport. Il cite ainsi les noms des joueurs de NFL Dez Bryant, Juju Smith-Schuster et Rob Gronkowski, avant de mentionner un certain LeBron James et d’affirmer que la seule personne dont il avait peur était… Paris Hilton (oui oui).

Il va ensuite cibler un certain Kanye West, se moquant du fait qu’il s’était récemment présenté aux Elections Présidentielles américaines et le défiant donc à un combat de boxe, tout en le qualifiant de débile et en lui promettant de le mettre KO. Autant de messages qui ne devraient sans doute pas générer de réponses mais pourrait en revanche attirer quelques personnalités. Il faut dire que certains pourraient être intéressés par ce défi et ainsi, tout en empochant un beau chèque, faire taire pour un moment un Jake Paul particulièrement sûr de lui, même s’il y a évidemment un côté “troll” dans son personnage.

“Tu sais quoi… Si t’es suffisamment débile pour te présenter aux Elections, tu l’es aussi pour que j’te mette KO. Où est-ce que t’es putain ?”