Alors que Booba célébrait ce 9 décembre son 44ème anniversaire, Rohff n’a pas manqué de lui rappeler que c’était sa fête…

Booba soufflait ses 44 bougies ce mercredi 9 décembre. Une nouvelle année qui, une fois encore, démarre sur les chapeaux de roues pour le Duc, entre un nouvel album en gestation et des clashs à gérer de toute part, notamment avec un Rohff qui n’a pas laissé le temps à son adversaire de profiter de ses festivités. C’est sur son nouveau terrain de jeu favori, Instagram, qu’Housni a donc à nouveau taclé B2O à l’occasion de son anniv’. Et cela a commencé fort, avec des accusations lourdes visant Booba. En story, Roh2f a tout d’abord explicitement déclaré que le rappeur de Boulbi était une balance. Accompagné d’une vidéo du clip Gooba de 6ix9ine (sur laquelle est superposée la tête de Booba), ce dernier a déclaré : “On sait que t’es une snitch tu troll, provoques et envoies les gens aux hebz #rappeurbfm”. Ce n’était pourtant que le début des hostilités, puisqu’après lui avoir offert une vidéo en guise de cadeau d’anniversaire (“tiens ton cadeau d’anniv,” a-t-il légendé la vidéo très explicite), Rohff a tabassé le Duc à coups de montages vidéo, de cuts et quelques photomontages…

Booba troll

À LIRE AUSSI: Rohff vs Booba (vs Gims) : la guerre sur les réseaux se poursuit…

Rohff se moque des pirates

Rohff s’est également largement attaqué à la fan base de Booba, les fameux pirates. En story IG, le rappeur a publié tout un florilège de photos et vidéos de ratepis souhaitant un joyeux anniversaire à leur idole. Visiblement très sarcastique, le rappeur de Vitry n’a pas hésité à ironiser sur la street-crédibilité des soldats du Duc. “Tes ratepis te souhaitent joyeux anniversaire. La street-zer”, écrit-il, avec un émoji pleurant à chaudes larmes tout en mettant en exergue la typologie de ses supporters (plutôt très jeunes, visiblement pas de quartiers…). Puis Housni a continué à s’attaquer à ces derniers en publiant la photo d’une bande dessinée jeunesse baptisée Marie la pirate, insinuant ainsi que les “groupies” de l’interprète de Pourvu qu’elles m’aiment étaient aussi jeunes et décalées que la petite héroïne de la BD. Dans une autre story, il a par ailleurs publié une capture d’écran des paroles du morceau Friday dans lequel le duc dit : “La Vierge Marie et Jésus Christ m’regardent de travers”. Une image que Rohff a légendée en écrivant : “Et dans Friday tu parlais de Marie la Pirate ?? Echec et mat ! Blasphème City Gang”, faisant référence à la dernière polémique autour des paroles blasphématoires de Kopp. Non, Housni ne lâche plus rien…

À LIRE AUSSI: Rohff s’attaque encore à Booba, accusé d’avoir blasphémé

L’achat de streams de Booba selon Rohff

S’il était donc désireux de lui souhaiter un joyeux anniversaire à sa manière, Rohff en a profité pour en remettre une couche sur d’autres sujets de discorde, parmi lesquels l’achat de stream. Ce dernier persiste et signe : Booba achète ses écoutes, et autres streams. Dans une nouvelle série de photos, il explique que B2O serait en contact avec un certain Thomas Blondeau, journaliste travaillant aussi chez Spotify. Accompagné d’un photomontage mettant en scène Kopp, et afin d’expliquer les manœuvres de boss du 92i pour faire grimper ses streams, il écrit notamment : “Demande a ton grand ami Thomas B de me mettre bien moi aussi en playlist Spotify. T’es bien les 3 premiers jours et 454ème en digital 10 jours après…” Dans la foulée, il reprenait un des derniers messages de Kopp à son attention, qui lui demandait de sortir un morceau afin de l’affronter dans les charts. Un message illustré d’un personnage avec la tête de Rohff en train de gifler une fille (référence à des contentieux entre le vitriot et une ex). Ainsi, Housni repostait la même image avec la tête de Booba cette fois, tout en lui demandaint de le laisser tranquille avec ses histoires de compétition : “On s’en fout de ta compète de son de bouffon…” !

L’histoire du braquage de taxi

Rohff est également revenu sur la fameuse histoire du braquage de taxi. Pour rappel, Booba fut incarcéré pendant 6 mois à la fin des années 90 pour avoir braqué un chauffeur. Une histoire parodiée par des internautes, dont le PDRG a partagé la vidéo en story dans laquelle était mentionné Dam16. Il légende alors l’extrait en expliquant que B2O n’a commis ce crime que pour gagner en crédibilité : “Le gars n’a manqué de rien il avait même un cheval mais il voulait la rue pour la pub”. Il poursuit : “Le taxi c’était un daron malien et ça joue les black power”. Une chose est sûre, cette nouvelle année ne s’annonce pas de tout repos pour le D.U.C…

De nouvelles perspectives…

Mais cette nuit du 9 novembre, Rohff a également innové en taclant son ennemi sur ses marques de fringues, et notamment celle de La Piraterie en laissant entendre que le rappeur de Boulbi copiait des marques bien en place pour créer les modèles de ses collections. Pour justifier son attaque, il postait un photomontage comparant le design d’une veste Nike avec une de La Piraterie… “A part copier sur Nike, Erk’Elie sait faire quoi ?” se demandait-il, alors que l’on peut constater quelques points commun entre les 2 pièces… Tous les coups sont donc permis, et chacun des belligérants de ce beef semble avoir de la ressource !

rohff booba copie mode nike