INTRO : Djadja
Ouais la mif’, j’suis navré, j’savais, la belle vie c’est pas vrai
J’suis dans la zone en pavé, j’parle aux baveux
Bientôt, j’m’en vais, tous les chemins qu’je prends sont en travaux
6 heures du mat’, j’marche de travers
On m’a dit : “C’qui paye c’est l’travail”
6 heures du mat’, j’marche de travers

COUPLET 1 : Djadja
Rien qu’tu parles mais toi, tu sais pas c’que j’traverse (Wallah qu’c’est pas bien)
6 heures du mat’, j’marche de traverse (comme un fou, comme un fou)
En c’moment, j’suis grave fier, passé malhonnête, passé d’bicraveur
Me demandes pas d’t’aider si tu veux pas bouger ton cul
Me demandes pas d’t’aider si tu veux pas bouger ton cul
J’vois maman s’inquiéter, elle voit qu’son fils est trop têtu
On va pas s’arrêter, avant d’reprendre c’qui nous est dû

REFRAIN : Djadja
Et y’en a jamais assez (y’en a jamais assez), de toi, j’peux m’débarasser
Gros, y’en a jamais assez (y’en a jamais assez), de toi, j’peux m’débarasser
Et en c’moment, c’est hyper dur, la galère fait qu’on fume la verdure
Mais y’a pas qu’ça qui m’perturbe (y’a pas qu’ça qui m’perturbe)
Plus j’avance, plus j’sens qu’j’suis perdu

COUPLET 2 : Dinaz
En vrai, j’suis carbo’, faut remplir l’sac-à-dos (dos, dos)
Les mains sales, moi, j’sors du charbon
Trop d’chevaux sous l’capot, lourd est mon fardeau
Rester dans cette merde, c’est pas bon
Tu voulais m’la mettre à l’envers, moi, j’t’ai anticipé
J’ai connu la galère, la misère, j’ai déchargé dans l’escalier
D’ma vie, tu t’es jamais soucié, maintenant, tu fais que d’me biper
Est-ce que t’as capté ? Moi, bien sûr, j’t’ai capté

PONT : Djadja & Dinaz
Elle t’fait dépenser, veut d’la détente, pas s’marier
Elle fait la meuf bien, c’est juste une conne bien maquillée
Elle t’fait dépenser, veut d’la détente, pas s’marier
Elle fait la meuf bien, c’est juste une conne bien maquillée

REFRAIN : Djadja
Et y ‘en a jamais assez (y’en a jamais assez), de toi, j’peux m’débarasser
Gros, y’en a jamais assez (y’en a jamais assez), de toi, j’peux m’débarasser
Et en c’moment, c’est hyper dur, la galère fait qu’on fume la verdure
Mais y’a pas qu’ça qui m’perturbe (y’a pas qu’ça qui m’perturbe)
Plus j’avance, plus j’sens qu’j’suis perdu
Et y’en a jamais assez (y ‘en a jamais assez), de toi, j’peux m’débarasser
Gros, y’en a jamais assez (y’en a jamais assez), de toi, j’peux m’débarasser
Et en c’moment, c’est hyper dur, la galère fait qu’on fume la verdure
Mais y ‘a pas qu’ça qui m’perturbe (y’a pas qu’ça qui m’perturbe)
Plus j’avance, plus j’sens qu’j’suis perdu

 

Djadja & Dinaz – Perdu :