A l’occasion d’une émission TV, Gims a dansé sur Pandi-Panda de Chantal Goya, tandis que cette dernière s’est essayé au rap…

Ce 13 décembre, un parterre d’invités venus de tous horizons se réunissait sur le plateau de Laurent Delahousse à l’occasion de 20h30 le dimanche, sur France 2. Valérie Bonneton et Guillaume de Tonquedec étaient tout 2 présents pour annoncer le retour de la série Fais pas ci, fais pas ça tandis que Chantal Goya faisait la promotion de son spectacle virtuel Le Noël Magique de Marie-Rose. De leur côté, Gims et Kendji Girac étaient également conviés pour interpréter leur featuring, Dernier Métro, extrait de l’album Mi Vida du chanteur de 24 ans. Un crossover incroyable qui a donné lieu à quelques scènes étonnantes. Durant l’émission, le présentateur a notamment organisé un karaoké des singles iconiques de la star des jeunes enfants des années 80, Chantal Goya. Parmi eux, Pandi-Panda, célèbre titre de la chanteuse de 78 ans paru en 1984. Un morceau que Gims s’est mis a chantonné dès les 1ères notes, tout en dansant au rythme de cette comptine pour enfants. Une séquence que n’a pas manqué de relever Laurent Delahousse, qui a déclaré de manière amusé : “Gims est dans le match déjà”.

À LIRE AUSSI: Gims se dévoile sans lunettes sur Instagram et balance la vidéo de Sicario ! [Clip]

Chantal Goya s’essaye au rap

De son côté, Chantal Goya s’est essayée à un nouveau type de mouvement musical : le rap. La chanteuse a décidé de remixer sa chanson Un lapin, qui est l’un des plus grands classiques de son répertoire. “Je le fais pour eux” a-t-elle d’ailleurs déclaré en regardant Gims et Kendji en amont de sa prestation. Après son interprétation 2.0, Laurent Delahousse s’est tourné vers Warano, lui demandant : “On était dans le rythme ? Ça allait ? Un bon flow ?”. Ce à quoi Maugui a rétorqué avec beaucoup de bienveillance : “On était clairement dans le rythme. On avait le flow et la technique, bravo !Certains internautes ont toutefois émis quelques doutes sur la sincérité du leader de la Sexion d’Assaut. Une chose est sûre, 2020 nous aura décidément réservé bien des surprises…