Vitaa s’est à nouveau confiée sur son amitié avec Diam’s, racontant au micro de France Inter que la rappeuse avait beaucoup souffert… et qu’elle lâche encore des “couplets“ !

Morceau iconique des années 2000, Confessions nocturnes est de ces tubes en puissance qui ont bercé toute une génération. Un hit conçu par 2 femmes éminemment importantes dans le paysage musicale et médiatique français : Vitaa et Diam’s. Disparue des radars depuis plus de 10 ans, et son départ à la retraite du rap game, Mélanie Georgiades mène une vie paisible avec son mari et ses 2 enfants, Maryam et Abraham, aujourd’hui installés en Arabie Saoudite. A l’occasion d’un entretien pour l’émission Boomerang sur France Inter le 23 décembre, Vitaa s’est une nouvelle fois confiée sur leur rencontre : “On s’est rencontrées parce qu’on m’avait proposé de faire une collaboration sur un titre à l’époque Double Face Hip Hop Rnb. […] On me dit : “Invite qui tu veux”, et Diam’s n’était pas très connue à l’époque, elle n’avait pas encore sorti ses grands succès. Mais moi, je la connaissais parce que je suivais un peu tout ce qu’elle faisait, j’étais fan. J’ai dit : Il y a une personne que je veux rencontrer c’est elle…

diam's vitaa

À LIRE AUSSI: Booba s’en prend salement à Vitaa sur Instagram [Photo]

Une relation avant tout humaine

Lors de leur rencontre, les 2 femmes créeront une belle amitié, grâce à un véritable feeling et de nombreux points communs : “On se rencontre. Coup de foudre humain avant l’artistique et après on s’est plus jamais lâchées.Une relation forte qui poussera Vitaa à ne pas abandonner la musique, alors que la chanteuse d’aujourd’hui 37 ans enchaîne à l’époque les déconvenues, et surtout les refus en maison de disques. “Diam’s elle m’a beaucoup poussée, elle me disait tu as un don, il faut que tu écrives, il faut que tu racontes tes histoires. J’ai beaucoup appris à ses côtés parce que j’allais en tournée avec elle […] Je la regardais beaucoup. Vraiment, c’est une grande auteure.” Charlotte Gonin (de son vrai nom) revient ensuite sur les raisons qui ont poussé son amie à dire stop au monde de la musique. “Je l’ai vue beaucoup souffrir, je pense qu’elle s’était elle aussi beaucoup construite en tant qu’artiste et elle a eu beaucoup de mal à mener sa vie personnelle et sa vie d’artiste. […] Elle est plus heureuse comme ça et moi je respecte son choix. C’est mon amie.

Diam’s feat. Vitaa – Confessions nocturnes :

Diam’s lâche encore des couplets !

Si Diam’s a quitté la musique après son album S.O.S, paru en novembre 2009, la rappeuse de 40 ans n’a toutefois pas coupé les ponts avec tout le monde. Vitaa explique en effet continuer de côtoyer l’interprète de Petite banlieusarde. “C’est une passionnée, elle écrit encore. Elle a mis la musique de côté, mais elle écrit encore des bouquins, des textes. Des fois on est ensemble à la maison et elle se met à me faire un couplet.” Si un comeback paraît aujourd’hui utopique, il est néanmoins plaisant de savoir que Diam’s entretient toujours sa plume, plus de 10 ans après la retraite… Rappelons qu’elle a publie parfois des poèmes sur ses réseaux et a déjà écrit 2 livres : son Autobiographie, en 2012, et en 2015, un ouvrage sur sa relation avec la religion, Mélanie, Française et musulmane.