Actuellement au Brésil où il profite de ses proches, Neymar est au coeur d’une nouvelle polémique. En pleine pandémie, l’attaquant du PSG aurait invité près de 500 personnes dans son manoir afin de célébrer la nouvelle année.

Grand amateur de fête, Neymar a bien l’intention de célébrer comme il se doit la nouvelle année, et ce malgré la pandémie qui touche actuellement la planète. Actuellement au Brésil avec ses proches, l’attaquant du PSG aurait même déjà commencer les festivités depuis vendredi. Selon le média brésilien O Globo, 500 invités auraient été conviés dans le manoir de Neymar, situé à Mangaratiba (en banlieue de Rio) et acheté il y a quelques mois pour près de 100 millions d’euros. Il faut dire que la bâtisse de 10 000 mètres carrés dispose notamment d’une boite de nuit insonorisée au sous-sol, en plus de 6 chambres, d’une piscine, d’un court de tennis, d’une salle de massage, d’un spa ou encore d’un héliport. Les portables auraient également été bannis de cette fête géante censée durer 5 jours afin qu’aucune vidéo ou photo ne puisse être diffusée sur les réseaux sociaux ou dans les médias.

À LIRE AUSSI: PSG : le nom du nouvel entraîneur est connu

La polémique enfle

Forcément, l’information choque au Brésil, alors que le pays a été touché de plein fouet par la Covid-19 (environ 190 000 morts depuis le début de la pandémie), et inquiète également certains supporters du PSG qui craignent pour la santé de Neymar, déjà infecté par le virus en novembre. Afin de calmer les choses, l’agence Fabrica, qui organise et gère l’évènement, a publié ces dernières heures un communiqué rapidement relayé et traduit par L’Equipe. Elle affirme que le chiffre de 500 invités est faux et se monte plutôt à 150, et que toutes les personnes auront l’obligation de présenter un test PCR négatif récent pour accéder à la fête. Enfin, les convives auraient également l’obligation de garder leur masque, ce qui semble difficilement concevable lors de ce type d’évènements. Quoi qu’il en soit, et même si les conditions sanitaires, la star du PSG aurait sans doute pu s’abstenir d’une telle fête…