A l’approche du 1er de l’An, le gouvernement a décidé de durcir le ton en interdisant la vente d’alcool dans certains départements…

Saint-Sylvestre rime souvent avec soirée arrosée… Un constat contre lequel ont décidé de lutter de nombreuses préfectures qui ont donc appliqué des mesures drastiques afin de limiter au maximum la consommation d’alcool, notamment dans le cadre du respect des règles sanitaires instaurées dans la lutte contre le Coronavirus, mais aussi pour le maintient de l’ordre. Les Pyrénées-Orientales ont pris les dispositions les plus fermes en interdisant la vente d’alcool à emporter dès le 30 décembre 2020, 20 heures, et ce jusqu’au 1er janvier 2021, 8 heures. Précisons toutefois que seuls les alcools forts sont interdits à la vente (plus de 18 °). Le Gard a également pris des prédispositions draconiennes en interdisant l’alcool du 31 décembre à 6 heures du matin, jusqu’au 3 janvier à la même heure. En Ille-et-Vilaine, le couperet tombera pour sa part à 16 heures. Une décision justifiée par sa préfecture, qui a déclaré dans un communiqué : “La consommation d’alcool peut conduire à un relâchement des gestes barrières, ce qui pourrait contribuer à accélérer la circulation de la Covid-19 qui reste active sur le territoire. La Saint-Sylvestre peut par ailleurs, donner lieu à des troubles à la tranquillité et l’ordre public et engendrer de l’insécurité routière provoquée notamment par une alcoolisation excessive.

alcool

À LIRE AUSSI: Affaire Michel Zecler : la justice ordonne la libération des 2 policiers écroués

 

Même constat dans le Cher, La Loire…

D’autres régions partout en France ont adopté des mesures similaires. Le Rhône, la Loire et le Cher interdiront la vente d’alcool dès 17 heures. Les Côtes-d’Armor et la Mayenne laisseront à leurs habitants 1 heure de plus pour se ravitailler (18 heures). Une mesure encouragée par le ministre de l’Intérieur, mais qui fait toutefois le malheur de nombreux commerçants, parmi lesquels les cavistes. Installé à Rennes, l’un d’entre eux a déclaré au micro d’Europe 1 : “Le 31, c’est une grosse, grosse journée. A partir de 16 heures, c’est 30 % de notre chiffre, ce n’est pas rien. Pour rappel, le couvre-feu s’applique de 20 heures à 6 heures du matin. Le gouvernement a d’ailleurs annoncé que les contrôles de police seront renforcés durant toute la soirée…