Alors que le protocole sanitaire mis en place en Angleterre impliquait une soirée du Nouvel An très calme, Benjamin Mendy a invité plusieurs personnes chez lui. La presse anglaise affirme également qu’il a fait appel à une agence de mannequinat afin que des filles participent également à la fête.

S’il semblait s’être assagit au fil des années, Benjamin Mendy fait une nouvelle fois parler de lui par son comportement. Quelques jours après l’annulation de la rencontre censée opposer Everton à Manchester City, en raison de nombreux cas de Covid dans l’effectif des Citizens, l’ancien latéral gauche de l’AS Monaco a en effet organisé une soirée à son domicile pour fêter le Nouvel An. Une fête qui pourrait coûter cher à un Mendy qui a avoué avoir violé le protocole sanitaire, ce qui ne l’a pas empêché d’être sur le banc des remplaçants hier soir lors de la victoire des siens à Chelsea (1-3). La presse anglaise fait ainsi ses choux gras de cette affaire, The Sun allant même jusqu’à affirmer qu’il aurait fait appel à une agence de mannequinat afin que certaines filles participent à la soirée.

City exprime sa déception, Guardiola le défend

Le club de Benjamin Mendy a tenu à réagir dans un communiqué publié ces dernières heures, annonçant l’ouverture d’une enquête interne – qui pourrait amener à une sanction financière – et faisant état de sa “déception” face à la “transgression” du joueur. De son côté, l’entraîneur de City Pep Guardiola a étonnamment fait preuve de clémence envers Mendy, défendant ouvertement son joueur face à la presse : “Il est un gars du groupe, il ne mérite pas que les gens se moquent et le jugent. Je peux vous dire que c’est quelqu’un qui a un grand coeur, un gars spécial, et que ceux qui le jugent ne le connaissent pas. Il a fait une erreur, c’est vrai, il était avec sa compagne et des amis, mais tous avaient fait un contrôle et étaient négatifs. Il faut qu’il apprenne de ses erreurs, cette fois encore, mais je voudrais que tous les gens qui le jugent se regardent dans la glace”. Reste que le joueur pourrait également avoir à s’expliquer prochainement devant la Fédération Anglaise, qui n’aura sans doute que très peu apprécié de voir Benjamin Mendy impliqué dans une affaire de ce genre.

À LIRE AUSSI: Kimpembé, Mendy et Dembélé s’éclatent en boite à Miami !