Alors qu’il doit dévoiler dans les prochaines semaines son nouvel album intitulé Certified Lover Boy, Drake a publié (puis supprimé) une photo très surprenante où il arbore une frange, provoquant de nombreux questions chez ses supporters.

Auteur d’une année 2020 relativement calme qui l’a malgré tout vu sortir ou participer à de nombreux hits, à l’image de Toosie Slide ou du morceau de Future Life is Good, Drake devrait frapper fort dans les prochaines semaines. Son nouvel album, qu’il tease depuis plusieurs mois et qui s’intitulera Certified Lover Boy, doit en effet sortir dans le courant du mois de janvier, à moins qu’il ne choisisse finalement de repousser la date fatidique. Et si ses fans tentent à tout prix d’en savoir plus, le Champagne Papi préfère jouer avec leurs nerfs et publie plutôt des photos ou des vidéos de sa vie hors musique. Et l’une de ses dernières publications a provoqué l’étonnement de beaucoup d’internautes et de médias outre-Atlantique, qui ne comprennent pas ce que Drake a voulu faire.

À LIRE AUSSI: Drake : son nouvel album sortira en janvier !

Une coupe… surprenante

C’est ainsi que le rappeur de Toronto a publié ce lundi un selfie inattendue dans sa story Instagram, apparaissant avec une frange en guise de coupe de cheveux, le tout avec un coeur teinté en blanc. Un cliché accompagné par une légende, “#BigMood”, que Drake a finalement supprimé, sans doute agacé des nombreuses réactions moqueuses et interrogatives générées. Et si le principal intéressé ne s’est toujours pas expliqué – et ne le fera sans doute pas -, beaucoup ont associé cette coupe à celle arborée en début de carrière par Justin Bieber, certains y voyant même un signe d’une possible collaboration entre les 2 hommes, tandis que d’autres estiment que cette coupe n’est qu’un montage. Une chose est sûre, Drake sait parfaitement comment faire parler de lui et nous le prouve une fois de plus avec une simple photo, devenue un gros sujet de discussion outrer-Atlantique…

Drake

À LIRE AUSSI: Drake, Rihanna, Chris Brown… Billboard dévoile son Top des artistes de la décennie