Silencieux jusqu’ici, Booba a mis son grain de sel dans l’affaire qui oppose les rappeurs français (et anglais) à Young Thug, faisant quelques dommages collatéraux…

Dans une interview, le ricain Young Thug montrait pas mal de mépris envers les rappeurs de ce côté-ci de l’Atlantique, notamment les français et anglais. Pas mal critiqué pour ses propos, il avait toutefois tenu à préciser sa pensée lors d’un live Instagram, en distinguant les rappeurs souvent blancs et de classe moyenne, plutôt français, des rappeurs noirs, anglais plus crédibles et gangsters à ses yeux, citant notamment 21 Savage qui est originaire de Londres… Mais le mal était fait, et très rapidement des artistes français ont réagi. Interpellant le phénomène d’Atlanta, Kaaris (qui l’avait invité sur scène lors de son Zénith en 2015), Dosseh (qui avait collaboré avec lui sur le titre Milliers d’euros en 2016), Sadek ou encore Rohff, très véhément (“Inconscient, viens dans nos cités avec ta mini-jupe”), ont tous tenu à le remettre en place, en l’invitant – entre autres – à venir visiter les quartiers de l’Hexagone afin de tester la crédibilité des rappeurs français. Si on n’avait pas entendu Booba sur le sujet, ce mardi 5 janvier, il a profité d’un post Instagram d’un internaute pour donner sa vision des choses, et forcément, il n’a pas pu s’empêcher d’égratigner quelques personnalités au passage…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par RAPRNB Le Mag (@raprnblemag)

À LIRE AUSSI: Rohff, Kaaris, Dosseh ou Sadek réagissent aux propos de Young Thug

Booba sacrifie Mister V et Squeezie

Forcément Booba ne pouvait pas se positionner comme les autres, et notamment comme ses ennemis Kaaris et Rohff qui n’a d’ailleurs jamais vraiment porté dans son cœur Young Thug (il rappait déjà en 2016 dans Culture UrbHaine : “J’suis plus à la page, bat les couilles de Young Thug) contrairement à son homologue expatrié aux Etats-Unis. Ainsi Le Duc a choisi de rebondir sur le post Instagram d’un certain @marcus_dia_tv qui dénonçait la position de Rohff, Kaaris, Sadek et Dosseh en pointant du doigt les artistes qui préféraient s’en prendre à des ricains et jouer le jeu de Skyrock tout en s’accoquinant avec des youtubeurs fraîchement convertis au rap. Il joignait une photo de Squeezie exhibant de son award, reçu au NMA en 2020, à son message : Les rappeurs Français s’attardent à clasher un rappeur américain qui ne les connait pas alors qu’ils se prostituent chez Skyrock, une radio qui ne les respecte pas (cf interview Fred musa chez brut ) que des youtubeurs gagnent des cérémonies avec un album rap alors que ces mêmes rappeurs n’ont jamais été nominé dans ce genre de cérémonie !!!”. Un argumentaire qui a donc plu à Booba qui publié le post sur Twitter pour en remettre une couche, en citant à son tour Squeezie (qui pour beaucoup à usurper son statut de rappeur en sortant son album Oxyz), mais aussi un autre youtubeur au même parcours, Mister V, même si il prend soin de s’adresser en le surnommant “amigo : Et ils seraient tous prêts à collaborer avec ces rappeurs imposteurs. Que ce soit Mister V ou lahuiss ( j’le connais même pas ) oui V j’ai dis ton blaze tu en fais malheureusement partie amigo. Mais la piraterie est là. Ça va pas tarder. Au pire signalez moi bande de quiches !

Mister V et Squeezie réagissent

Alors que Booba allonge ainsi la liste de ses ennemis dans le rap game et le showbiz en général, Yvick qui s’apprête à sortir la réédition de son album MVP le 15 janvier, n’a pas tardé à réagir. Non pas en signalant le compte Twitter de Booba, lui qui se dit même prêt à être signaler dans son message (“Au pire signalez moi bande de quiches !) alors qu’il a déjà perdu son compte IG, mais en postant une photo de son personnage dans le jeu vidéo NBA 2K, qui arbore une expression de mec étonné, et un peu triste devant ce lynchage en public, et gratuit… Pour sa part, Squeezie a tout simplement renommé son compte Twitter en référence à l’appellation donnée par Booba : “Lahuiss. Sur les réseaux, les avis étaient partagés, entre ceux rejoignant le discours de Booba qui traitait finalement V et Squeezie de “rappeurs imposteurs, et ceux, désolés, qui trouvaient que Kopp était tombé bien bas en s’affichant à devoir citer le nom de youtubeurs pour faire le buzz…

squeezie lahuiss booba

Booba se justifie…

Comme si sa 1ère attaque ne suffisait pas, B2o a tenu à justifier ses propos, comme il l’a indiqué dans un nouveau tweet publié dans la foulée, alors qu’il s’étonnait ironiquement d’apparaître en TT ce mardi soir, sans qu’il n’ait sorti de nouveau morceau ! Afin de faire comprendre de quoi il s’agissait quand il parlait de “rappeurs imposteurs, l’auteur de 5G a envoyé une série de message sur le réseau à l’oiseau bleu, comprenant essentiellement des vidéos de Squeezie lors de ses performances : en train de rapper ou faisant des blagues douteuses. Booba a bien choisi les extraits…