Le classique In Da Club de 50 Cent a fêté son 18ème anniversaire le 7 janvier 2021. Le rappeur s’est exprimé sur ce succès…

Que ce soit en tant que producteur ou comédien, 50 Cent semble plus épanoui que jamais au travers des différents rôles qu’il est amené à occuper avec la série Power. Si bien avant, il avait déjà roulé sa bosse au cinéma, et qu’il a aujourd’hui un pied bien ancré dans le monde de l’audiovisuel, l’artiste reste toutefois un acteur éminemment important du monde du hip-hop depuis 20 ans. Souvent qualifié de game changer, Fifty a conditionné le rap à prendre un tournant fondamental après son 1er album, Get Rich or Die Tryin’. Le 1er single de cet opus à l’impact considérable constitue un point d’ancrage au début de la carrière de Fifty. Il s’agit du grandiose In Da Club, produit par Dr. Dre, qui fêtait ce 7 janvier son 18ème anniversaire. Lors de sa sortie en 2003, le titre avait connu un succès colossal, devenant par la même occasion le 1er morceau de Curtis Jackson à se classer a la 1ère place du Top Singles ricain, le fameux Billboard Hot 100. A sa parution, il avait également été nominé pour la Meilleure performance solo de rap masculin et la Meilleure chanson de rap aux Grammys 2004.

50 Cent – In Da Club :

À LIRE AUSSI: 50 Cent compare la nouvelle barbe de Mayweather à des “poils de cul” !

50 Cent célèbre ce hit

Le 7 janvier, 50 Cent a profité de l’occasion pour rendre hommage à son morceau sur Instagram. Un morceau qui n’a toujours pas lassé le public, et qui tourne toujours en radio et dans les clubs du monde entier, et ses phases imparables lors de certaines célébrations : “Go Shorty, it’s your birthday…”,  comme l’est encore, 50 ans après, l’incontournable Happy Birthday de Stevie Wonder. Fifty déclarait : “Hey tu ne vas pas le croire mais il y a 18 ans aujourd’hui je balançais une chanson que j’ai enregistré à LA et qui tourne encore 1000 fois par semaine à la radio.” Très reconnaissant, celui qui a véritablement lancé sa carrière avec ce tube a ensuite tenu à remercier son mentor, Eminem. “Je dis à @eminem que je l’aime pour ce qu’il a fait pour moi, il m’a mis dans le bain.” Beau clin d’œil, In Da Club est d’ailleurs devenu le 2ème morceau de l’ère “pré-YouTube” à franchir la barre des 1 milliard de vues, juste derrière Without Me de Slim Shady. En 2020, le clip comptait environ 400 000 nouvelles vues par jour en moyenne, preuve de son impact considérable dans la pop culture…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 50 Cent (@50cent)