Alors que le tournage de la saison 4 des Vacances des Anges devait débuter ce lundi à la Réunion, 2 candidats ont été exclus après une violente bagarre impliquant le Maire d’une commune de l’île. Plusieurs personnalités politiques ont d’ailleurs réagi, à l’image du Ministre des Outre-Mer ou de Jean-Luc Mélenchon.

Décidément, les couples les plus célèbres de la télé-réalité française ont décidé de faire parler d’eux négativement en ce moment. La semaine dernière, Jazz et Laurent, qui sont les personnages principaux d’une émission diffusée pour la 4ème saison sur TFX, se retrouvaient impliqués avec leurs proches dans une vaste bagarre survenue dans un club de Dubaï, la ville où il réside. Néanmoins, si plusieurs vidéos montraient clairement leur implication, les choses étaient finalement rentrés dans l’ordre et le couple, leur famille et leurs amis n’avaient pas été inquiétés. Cette fois, les choses sont autrement pu graves pour Ricardo et Nehuda, un autre couple bien connu des fans de TV réalité et qui devaient prendre part à la Réunion au tournage de la 4ème saison des Vacances des Anges (une émission de NRJ12) qui devait débuter le 11 janvier. 

À LIRE AUSSI: Jazz s’explique sur la bagarre qui a impliqué la JLC Family à Dubaï [Vidéo]

Une bagarre qui pourrait leur coûter cher

Avec un autre candidat dont le nom n’a pas filtré, ces derniers se sont en effet retrouvés dans une bagarre impliquant Joé Bédier, le Maire de Saint-André, une commune de l’est de l’île. Selon l’édile, présent avec sa famille au restaurant de cet hôtel de Saint-Denis afin d’y fêter l’anniversaire de sa fille, plusieurs personnes auraient intimé l’ordre aux clients de l’établissement de ne pas prendre de photo ou de vidéo des personnalités de télé-réalité également présentes dans le restaurant. Le ton serait rapidement monté et la femme du maire, accusée d’avoir pris des photos du couple Ricardo-Nehuda, aurait été projetée au sol avant que le maire ne soit lui-même frappé, comme des membres de sa famille qui tentaient de s’interposer, par le couple mais aussi de probables agents de sécurité. La police serait finalement rapidement intervenue afin de calmer les esprits et de recueillir les témoignages des nombreux témoins sur place.

Dans ce contexte très tendu, 3 individus – dont le couple – ont été arrêtés et placés en garde à vue au commissariat central de Saint-Denis, avant de possibles poursuites en justice : “Nous avons commencé nos investigations pour établir le déroulement des faits (…) Nous avons d’ores et déjà identifié trois individus et nous les avons interpellés”. De nombreuses personnalités politiques ont également réclamé des sanctions très dures envers les candidats, à l’image du ministre des Outre-Mer Sébastien Lecornu ou de Jean-Luc Mélenchon. Les 2 réclament également l’annulation pure et simple du tournage. Si NRJ12 a confirmé l’exclusion de Ricardo et de Nehuda, le tournage est toujours prévu…