Azealia Banks a écœuré la toile après une vidéo dans laquelle elle déterrait son chat, avant de le faire bouillir dans une grande marmite…

Si certains hobbies sont pour le moins déroutants, d’autres sont tout bonnement inacceptables. C’est notamment le cas de l’idée folle qu’a eu Azealia Banks, régulièrement pointée du doigt pour ses comportements déplacés, qui a décidé cette fois de déterrer son chat mort, afin de le “ramener à la vie” comme elle l’a expliqué en story Instagram ce 12 janvier. La chanteuse R&B (et rappeuse) de 29 ans s’est filmée avec un anonyme en train de déterrer le défunt animal baptisé Lucifer. Visiblement hilare, elle s’est d’ailleurs mise à improviser un freestyle pour marquer l’événement. On aperçoit alors un sac couvert de terre, avec le corps du félin à l’intérieur. Elle a d’ailleurs commenté la vidéo de la phrase suivante : “ ‘Lucifer 2009 – 2020’. Mon cher chaton. Merci pour tout. Une légende. Une icône…” Dans la suite de cette extrait plus invraisemblable que jamais, on peut voir la native de Harlem mettre le chat dans une grande marmite d’eau bouillante… Une séquence hallucinante, bien que nous ne sachions pas si elle l’animal a été dégusté ensuite !!!

À LIRE AUSSI: Kanye West : Kim Kardashian veut la garde exclusive de leurs 4 enfants

Les fans dégoûtés

Si la chanteuse n’a pas laissé sa story en ligne pendant très longtemps, de nombreux internautes ont pu capturer la séquence. La majorité d’entre eux s’est d’ailleurs dit horrifiée et choquée par ces images insoutenables, digne des sacrifices célébré lors de certains rituels macabres. “J’espère sincèrement que cette fille recevra de l’aide un jour, mais… bon sang”, s’inquiète légitimement l’un d’entre eux. Si la santé mentale de Azealia Banks fut l’un des grands sujets de discussion, la simple sensation de dégoût a aussi submergé la toile : “Mon estomac est dans ma bouche en ce moment. Elle devrait vraiment parler à un psychologue”. Bien que celle-ci soit de loin la plus déroutante, l’interprète de 212 n’en est pas à sa 1ère polémique pour autant. En 2013, elle avait été accusée d’homophobie après des propos déplacés à l’encontre du célèbre blogueur Perez Hilton. 3 ans plus tard, elle créait la polémique pour des injures raciales à l’encontre de Zayn Malik, ancien membre des One Direction. Plus récemment, elle avait aussi évoqué ses envies suicidaires. Difficile de savoir comment la chanteuse va désormais pouvoir justifier ce nouvel acte incompréhensible…