Dans un contexte sanitaire qui continue de se dégrader aux Etats-Unis, les images d’un club de Houston plein à craquer pour un show de Bow Wow choquent.

Pays le plus touché depuis le début de la crise de la Covid-19 avec plus de 396 000 décès et quasiment 24 millions de cas positifs confirmés, les Etats-Unis continuent de s’enfoncer dans la crise. Mardi dernier, le triste record du nombre de décès en 1 journée est tombée, avec un chiffre impressionnant de 4 400 morts, et certains Etats, à l’image de la Californie ou de la Floride, sont plus affectés que d’autres. Egalement largement touché, le Texas autorise malgré tout la tenue d’évènements, notamment la nuit, dans les différents (et nombreux) clubs et autres bars de l’Etat selon un protocole autorisant 75% de capacité d’accueil et l’interdiction de table de plus de 10 personnes, ce qui n’est évidemment pas toujours respecté.

À LIRE AUSSI: NBA : encore un match reporté à cause de la Covid-19

Vous risquez tous vos vies… pour Bow Wow ?”

Ainsi, ce week-end, plusieurs établissements accueillaient des rappeurs, parmi lesquels Meek Mill, Trey Songz ou Fabolous. Comme eux, Bow Wow s’est également produit, et le moins que l’on puisse dire, c’est que de nombreuses  personnes étaient présentes pour le voir performer. Plusieurs vidéos ont ainsi circuler depuis samedi soir, montrant une foule nombreuse et compacte, dont beaucoup ne portent pas le masque (ou d’une manière inutile). Une séquence qui a évidemment fait réagir de nombreux internautes, la plupart évoquant de manière franche ou moqueuse leur désolation face au non-respect des mesures de protection et la crainte de voir cette crise se poursuivre pendant un très long moment. Certains semblent ne pas y prêter beaucoup d’attention puisque le club qui a accueilli Bow Wow avait déjà été au coeur d’une polémique en novembre pour avoir organiser un show de Lil Baby dans des conditions similaires. Et si Joe Biden a annoncé la mise en place d’un plan d’action fort dès son entrée en poste le 20 janvier, il faudra patienter très longtemps pour que la situation puisse revenir à la normale…

À LIRE AUSSI: Verzuz : Timbaland ouvre finalement la porte à Bow Wow