Comme il le fait depuis quelques semaines, Donald Trump va offrir la grâce présidentielle à une centaine de personnes avant son départ. Le Daily Mail affirme que des noms de rappeurs “célèbres” devraient y figurer, quelques jours après que Lil Wayne et de Kodak Black aient été cités comme pouvant être concernés par cette mesure.

A moins de 48 heures de l’investiture de Joe Biden et de sa vice-présidente Kamala Harris, et donc de la fin officielle d’un mandat particulièrement agité, Donald Trump finalise actuellement ses derniers dossiers avant de s’envoler pour la Floride vendredi. Parmi ses différentes tâches, celui qui avait succédé à Barack Obama souhaite offrir une grâce présidentielle à une centaine de personnes, qu’ils s’agissent de membres de sa famille, d’amis, d’alliés ou de soutien. Et alors que CNN expliquait ce dimanche qu’une réunion avait été organisée durant le week-end afin de finaliser cette liste, le Daily Mail confirme que plusieurs noms de rappeurs “célèbres” se trouveraient parmi les heureux bénéficiaires de cette grâce. 

À LIRE AUSSI: Etats-Unis : le Capitole envahi par les pro-Trump, une femme décédée ! [Vidéos]

Kodak Black et Lil Wayne graciés grâce à leur soutien à Trump ?

Cette nouvelle tend à confirmer les informations de la presse américaine il y a une dizaine de jours affirmant que Lil Wayne pourrait être présent sur la liste, tout comme Kodak Black, un choix espéré il y a peu par un Lil Yachty qui avait carrément tenté d’interpeller Trump sur les réseaux sociaux. L’officialisation de ces grâces devraient intervenir dans peu de temps, ce qui nous permettra donc d’y voir plus clair et d’officialiser, si tel est le cas, la fin des poursuites contre Lil Wayne, poursuivi en Floride pour possession d’armes. Dans le même temps, Kodak serait lui lavé de la condamnation pour “Fausse déclaration relative à l’acquisition ou à la tentative d’acquisition d’une arme à feu” qui le voit emprisonner depuis mai 2019. Ce dernier n’a depuis cessé d’exprimer son mal-être, quand il ne s’agissait pas d’évoquer les violences dont il faisait régulièrement l’objet par des gardiens de prison, et pourrait donc enfin retrouver sa liberté…

À LIRE AUSSI: Lil Wayne et Kodak Black pourraient être graciés par Trump !