50 Cent a de nouveau taquiné Young Buck sur Twitter, l’accusant d’avoir des relations sexuelles avec des transgenres…

Eternel clasheur, 50 Cent est reconnu aujourd’hui comme l’un des plus grands entertainers aux Etats-Unis. Il y a quelques semaines, le rappeur s’en prenait à la nouvelle barbe de Floyd Mayweather, l’accusant d’avoir collé ses propres “poils de c*l” sur son visage. Ce 17 janvier, c’est à un autre de ses ennemis qu’il s’est attaqué de manière virulente, pourtant un de ses fidèles soldats : Young Buck. Si les 2 hommes furent très proches, car tous 2 membres du G-Unit, de nombreux contentieux ont depuis tendu leur relation. Sur Twitter, Curtis Jackson a publié une vidéo évoquant le fait que David Darnell Brown (de son vrai nom) aurait un penchant pour les personnes transgenres, affirmant qu’il aurait même eu des relations sexuelles avec plusieurs d’entre elles. “M*rde ce mec est vraiment différent. Pris avec un autre transgenre”, déclare Fifty en légende de son tweet. Des propos en réalité récurents, qu’il avait tenus à l’encontre de son ancien partenaire pour la dernière fois en avril 2019 quand il l’avait accusé de sortir avec “un trav’”, avant de supprimer son message.

À LIRE AUSSI: 50 Cent célèbre les 18 ans de son tube, In Da Club ! [Photo]

Young Buck a toujours nié les faits

Ces rumeurs, Young Buck s’en était déjà expliqué il y a quelque temps. Il avait nié toutes les spéculations, ne manquant pas de répondre avec fougue à ses détracteurs. “Peu importe ce que vous pouvez penser avoir vu, il n’y a pas de puta*n de vidéo d’un puta*n de conn*rd en train de me sucer la b*te”, déclarait-il, ajoutant toutefois ne pas avoir de problème avec la communauté LGBT. “Laissez-moi mettre les choses au clair rapidement. Il n’y a rien de gay chez moi. Mais je n’ai aucun problème avec les personnes gays”. Le 13 janvier, Buck était d’ailleurs revenu, au micro de VladTV, sur la situation du G-Unit. Mais, mauvaise nouvelle pour les fans, le collectif phare du début des années 2000, piloté par Fifty, appartient bel et bien au passé, surtout que depuis plusieurs années, Young Buck et son ancien producteur se chamaillent sur des questions financières et contractuelles  :A ce stade, je ne pense pas que la situation [avec le G-Unit] puisse évoluer à moins qu’on fasse le point sur ce qui m’est dû. […] Si on pouvait passer ça, je pense que je pourrais y réfléchir.Les récentes déclarations de 50 ne devraient donc pas arranger les relations déjà conflictuelles entre les membre, d’autant que le producteur de Power a lui-même déclaré qu’il préférerait oublier le groupe qui a réuni à une période Tony Yayo, Young Buck, Kidd Kidd ou encore Olivia.

À LIRE AUSSI: 50 Cent affirme qu’il “aimerait oublier” le G-Unit