Considéré comme l’une des valeurs sûres de la nouvelle scène rap bruxelloise, Frenetik vient confirmer les espoirs placés en lui avec sa mix-tape Jeu de couleurs. Présentation du phénomène…

“On ne discute pas les goûts et les couleurs”, entonne fièrement Frenetik au début d’Infrarouge, le 1er extrait de sa tape Jeu de couleurs, qu’il a interprété pour Colors en septembre 2020. Pourtant, à 21 ans, ce rappeur originaire d’Evere, une commune de Bruxelles semble déterminé à faire régner son Jeu de couleurs sur toute la scène rap francophone. Après un EP, Brouillon, paru en mai 2020 et une signature sur le tout jeune label de Sony; Epic – aux côtés notamment de Gazo -, Frenetik s’est imposé comme le porte-drapeau de la nouvelle génération de Mc’s à BX. Pour RAPRNB, le futur ex-rookie se dévoile…

Frenetik (A Colors Show) – Infrarouge :

 

Des mots et des images…

Chez Frenetik, les mots sont importants et chaque parole prononcée est soigneusement pesée. Il faut dire que très jeune, il attrape le virus de l’écriture et se découvre un goût pour les images. Il cite notamment les textes de Youssoupha et son sens de la formule comme principale source d’inspiration. Très tôt également, Frenetik va connaître la rue et ses travers. C’est ce qui composera par la suite la toile de fond de ses récits.

Frenetik dévoile également quelques-unes de ses inspirations musicales outre-Atlantique. Il évoque la musicalité de Travis Scott qui lui a fait ouvrir ses horizons musicaux comme on peut l’entendre sur des morceaux comme Frérot ou Mac Laren, présents sur sa tape Jeu de couleurs. On retrouve également Pop Smoke, l’un des principaux représentants de la drill, dont l’impact a été non-négligeable sur la musique du bruxellois. Il mentionne par ailleurs la musique congolaise, son pays d’origine, comme principale source de musicalité… Autre caractéristique de son univers : les clips. Depuis sa 1ère vidéo, Frenetik met un point d’honneur à accompagner chaque extrait d’une claque visuelle. Pour RAPRNB, il explique l’origine de cette importance. Entre autres sujets, il livre enfin quelques indiscrétions sur la signification de son fameux “Mode furtif” et sur le sort de son fameux morceaux Ragnar…

Frenetik – L’interview Goûts & couleurs :