Gracié par Donald Trump, Kodak Black a tenu à remercier le désormais ex-président des Etats-Unis via un message publié sur Twitter.

Passé plusieurs fois par la case prison lors de ses jeunes années, Kodak Black a de nouveau été confronté à la justice après une nouvelle arrestation survenue juste avant le festival Rolling Loud qui se déroulait en mai 2019. Accusé principalement d’avoir falsifié des documents officiels afin d’acheter des armes à feu, le rappeur originaire de Pompano Beach (Floride) va être immédiatement incarcéré puis condamné quelques mois plus tard à une peine de 3 ans et 10 mois de prison. Censé rester en prison jusqu’en novembre 2022, Kodak avait plusieurs fois appelé à l’aide sur les réseaux sociaux ou par la voix de son avocat ou de ses proches. Il faut dire que le rappeur a vécu une incarcération particulièrement difficile, changeant d’établissements pénitentiaires à plusieurs reprises après avoir affirmé être la victime de violences physiques et morales. Ces derniers jours, certains, à l’image de Lil Yachty ou de la star de la NFL Lamar Jackson, avaient appelés Donald Trump – dont Kodak était un soutien – à le gracier. Et même s’il a sans doute fallu d’autres arguments pour convaincre le Président sortant des Etats-Unis, ce dernier a finalement accepté d’intégrer Bill K. Kapri à sa liste de 73 grâces dont fait également partie Lil Wayne, le co-fondateur de Death Row Records Harry-O ou la présidente de Roc Nation, Desiree Perez.

À LIRE AUSSI: Kodak Black et Lil Wayne ont bien été graciés par Donald Trump

Les remerciements de Kodak

Après cette période très difficile à vivre, Kodak a donc enfin retrouvé la liberté même s’il s’est abstenu de poster la moindre photo, préférant très probablement (et fort logiquement) consacrer ses 1ères heures à sa famille, et notamment sa mère, qui a tout fait pour qu’il soit mieux traitée derrière les barreaux, ainsi qu’à ses amis. Il a néanmoins publié un message sur Twitter afin remercier Donald Trump pour cette grâce – tout en saluant à nouveau son projet de réforme de la justice – ainsi que ceux qui l’ont soutenu durant son incarcération : “Je veux remercier le président Donald Trump pour son engagement avec la réforme de justice et pour avoir réduit ma peine. Je veux aussi remercier tout le monde pour leur soutien et leur amour. Ça représente bien plus que ce que vous pouvez imaginez. Je veux continuer à donner, à apprendre et à grandir”. Il va sans doute désormais opter pour quelques semaines de repos avant un potentiel retour sur le devant de la scène du rap américain…

Cependant, les soucis ne semblent pas terminés par Kodak Black. En effet, selon un média ricain spécialisé dans les affaires de justice, Courthouse News, le rappeur floridien risque d’être exposé à une nouvelle procédure, cette fois pour une affaire d’agression sexuelle datant de 2016 ! Un avocat du comté de Florence, Ed Clements, a fait savoir qu’il souhaitait poursuivre l’artiste devant les tribunaux d’état de Caroline du Sud. Sachant que la grâce présidentielle fonctionne pour des affaires fédérales, et qu’il s’agit ici d’un dossier suivi à un niveau étatique, la décision de Trump n’aura pas d’effet. Ça serait le début d’un nouveau procès, pour une affaire de mœurs cette fois, et donc plus grave encore pour l’auteur du hit, Zeze.

À LIRE AUSSI: Kodak Black soutient aussi Donald Trump ! [Photo]