Une jeune femme, qui explique avoir été embauché par Soulja Boy en tant qu’assistante personnelle, affirme avoir été la victime de nombreuses agressions sexuelles de la part du rappeur, qui l’aurait également plusieurs fois frapper, pendant plus de 2 ans.

Plutôt discret ces derniers mois, Soulja Boy refait parler de lui pour de très mauvaises raisons. Déjà accusé au début de l’année 2020 par son ancienne petite-amie de l’avoir agressé puis brièvement kidnappé lors d’une soirée qu’il organisait et qui avait dégénéré, le rappeur originaire de Chicago fait de nouveau face à de très graves accusations. TMZ affirme désormais qu’une jeune femme, qui affirme avoir été embauché par Soulja en décembre 2018 en tant qu’assistance personnelle, a également déposé plainte contre l’auteur du hit Crank ThatElle explique que peu de temps après avoir débuté son travail, elle avait reçu plusieurs photos intimes de la part du rappeur, ce qui ne l’a pas empêché de se rapprocher sérieusement (et très rapidement) de ce dernier au point d’entamer une relation amoureuse. Les choses vont toutefois très largement dégénérées par la suite, selon ses dires…

À LIRE AUSSI: Soulja Boy poursuivi pour agression et kidnapping sur son ex-copine !

2 ans de violence ?

D’après les documents obtenus par le média américain, elle affirme que dès janvier 2019, alors qu’ils étaient sur la route, Soulja Boy l’avait tout simplement poussé hors de sa voiture suite à une dispute, la forçant à marcher près de 8 kilomètres pour regagner son domicile. 1 mois après, Soulja aurait commencé à l’agresser sexuellement, lui offrant même 1 000 dollars après la 1ère agression et exprimant des remordsceux qui ne va pas l’empêcher de continuer. Plus tard, après qu’il lui ait craché dessus et qu’elle va exprimer son souhait de le quitter, le rappeur va se montrer physiquement violent, lui adressant des coups de pieds et des coups de poings, tout en la menaçant plusieurs fois de morts ou l’enfermant dans des pièces vides de son domicile. Finalement, elle explique que son calvaire prendra fin en août quand, après avoir subi 2 agressions sexuelles dans la même journée et avoir pris plusieurs coups, elle décidera de s’en aller discrètement pour ne plus jamais revenir.  Une affaire particulièrement sale qui va évidemment faire l’objet d’une enquête mais vient encore alourdir le dossier judiciaire déjà bien fourni de Soulja Boy…