En clôture de la 21ème journée de Ligue 1, l’OL a écrasé 5 à 0 son rival Stéphanois sur la pelouse de Geoffroy-Guichard. Tandis que l’OM s’est encore incliné à Monaco, André Villas-Boas pourrait être démis de ses fonctions dans les prochains jours.

Parfois inconstant, Lyon sait parfaitement se sublimer à l’aube des gros matchs. Après un match nul à Rennes et une défaite sur sa pelouse face à Metz, les Rhodaniens se déplaçaient plein d’ambitions à Saint-Etienne afin d’y disputer le Derby tant attendu par des supporters malheureusement absents en raison de la situation sanitaire. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les joueurs de l’OL n’ont pas fait les choses à moitié en s’imposant 5 à 0, un score qui n’est pas sans rappeler l’affrontement de novembre 2017 entre les 2 équipes. Largement supérieurs dès l’entame de la rencontre, les hommes de  Rudy Garcia peuvent remercier Timo Kadewere, auteur d’un doublé, tout comme le défenseur brésilien Marcelo, double buteur lui aussi, et Memphis Depay, qui disputait sans doute son dernier Derby et est venu clôturer la marque. Un magnifique résultat donc pour Lyon, qui conserve ainsi sa 3ème place au Championnat, tandis que les Verts se retrouvent eux à une très inquiétante 16ème place…

Villas-Boas, bientôt la fin ?

Largement encensé il y a encore quelques mois, André Villas-Boas pourrait bientôt être renvoyé du poste d’entraîneur de l’OM. C’est en tout cas ce qu’affirme La Provence, qui explique que le sort du Portugais – dont le contrat arrive à son terme en juin – aurait été scellé après la défaite de Marseille à Monaco vendredi (3-1). Néanmoins, virer AVB et son staff, même si proche de la fin de leur contrat, pourrait coûter 5 millions d’euros à l’OM, ce qui pourrait pousser le club à patienter quelques mois. D’autant que si la piste menant à l’ancien coach du Barca Ernesto Valverde a été brièvement évoquée, Marca est rapidement venu doucher les espoirs des supporters en expliquant qu’il cherchait à prendre en main une équipe capable de gagner son championnat. Une chose est sûre, il va rapidement falloir trouver une solution afin d’apaiser un vestiaire où les tensions règnent et de gagner de nouveau, sans quoi Marseille devra encore renoncer à ses rêves de participation à la Ligue des Champions.

À LIRE AUSSI: OM : André Villas-Boas menace un journaliste [Vidéo]