Booba a dévoilé Ratpi World ce 26 janvier. 1er au Top singles, le morceau a notamment dépassé celui d’un certain Gims…

J’parle beaucoup mais je peux assumer”. Extraite du morceau Si tu savais tiré de l’album Lunatic (2010), cette phase de Booba est représentative du mood dans lequel se trouve le fondateur du 92i actuellement. B2O avait en effet annoncé la couleur en amont de la sortie de Ratpi World : ce nouveau titre mettra tout le monde d’accord.  Force est de constater que le Duc ne s’était pas forcément trompé puisque la chanson a reçu un accueil quasi dithyrambique sur Twitter. C’est d’ailleurs sur ce même réseau que Kopp a suivi et commenté l’évolution de son nouveau titre au Top singles durant toute la journée du 26 janvier. Tout a commencé quelques heures seulement après la parution du son. 1er du Top Tendance du réseau à l’oiseau bleu, Booba a donne le ton : “Bah alors les twittos!!! C’est quoi les bails??!!!!!

Booba – Ratpi World :

À LIRE AUSSI: Booba : écoute son nouveau single Ratpi World [Son]

Booba s’en prend à Gims

Dès la 1ère line du 2nd couplet, Booba lance : “Divorçons à la mairie, faisons le hlel chez Chalghoumi”. Une phase qui a entraîné la réaction de bon nombre d’internautes puisque Chalghoumi (président de l’association culturelle des musulmans de Drancy) s’est retrouvé en 17ème position des tendances sur Twitter. L’interprète de Pitbull classe ainsi Ratpi World en 1ère position du Top iTunes, alors que le morceau Piccolo de Gato sur lequel Kopp est en featuring avec Bramsito se place pour sa part 3ème. Et, qui de mieux que Gims pour venir s’intercaler entre ses 2 singles avec son hit Jusqu’ici tout va bien ? Probablement personne. Un fait relevé par Booba qui constate que Meugui a été pris en sandwich : “Au menu du jour un petit sandwich au marabout. J’avais jamais goûté c’est dégueulasse.” Toujours un peu arrogant, il l’avait dans un tweet en s’adressant à Gims : J’vais vous montrer c’que c’est un BOSS !” Si la compétition peut toutefois paraître inégale pour B2O, bien moins diffusé en radio que d’autres grosses têtes de la variété française, le rappeur arrive quand même à se hisser en pôle position, et ne se gêne pas pour le rappeler. “C’est quand même fou de savoir que je suis devant tous ceux là..  des Vianno Indochine (grand respect Indochine) des Julien Doré etc et qu’aucune grosse radio ne va me jouer en playlist. Et ça fait plus de 20 ans que ça dure. Heureusement que la Piraterie existe”. S’il est certainement le personnage le plus clivant du game en France, à en croire les chiffres, sa musique continue pour sa part à faire l’unanimité…

À LIRE AUSSI: Booba veut montrer à Gims qui est le maître !