Le documentaire sur 6ix9ine verra le jour dans moins d’un mois. L’occasion pour la chaîne Showtime de dévoiler un nouveau trailer…

S’il n’est âgé que de 24 ans, avec 2 albums à son actif, 6ix9ine traîne derrière lui plus de polémiques et de casseroles que bon nombre d’acteurs de ce game. Connu à travers le monde entier, le rappeur d’origine mexicaine divise et ne laisse guère indifférent. Mais s’il a régulièrement fait le buzz pour ses problèmes avec la justice et ses frasques sur les réseaux sociaux, sa carrière a subi un sérieux coup d’arrêt après l’échec de son 2ème album, TattleTales. Il n’en reste pas moins un véritable phénomène. Logique donc que la réalisation d’un reportage en l’honneur d’un tel personnage ait suscité l’intérêt de quelque producteurs. Baptisée Supervillain : The Making of Tekashi 6ix9ine, cette série-documentaire produite par la chaîne de télévision payante américaine Showtime et co-produite par Rolling Stones, Imagine Documentaries et Lightbox sera divisée en 3 parties. La 1ère sera diffusée le 21 février, puis les 2 suivantes chaque dimanche jusqu’au 7 mars. Ce nouveau trailer dévoilé le 27 janvier nous montre comment cet artiste au look extravagant et coloré est devenu l’une des figures du hip-hop les plus suivies mais aussi les plus clivantes de ces dernières années.

Trailer – Supervillain : The Making of Tekashi 6ix9ine :

À LIRE AUSSI: 6ix9ine : Les images de son altercation à Miami [Vidéo]

Un habitué des frasques en tout genre

Supervillain : The Making of Tekashi 6ix9ine a été réalisé par Karam Gill. Cette série-documentaire est basée sur le film de Stephen Witt réalisé pour Rolling Stone et qui contait déjà l’histoire de Tekashi. L’émission comprendra notamment une interview de Daniel Hernandez à sa sortie de prison. Giancarlo Esposito, qui interprétait notamment le rôle de Gustavo Frings dans Breaking Bad, s’occupera pour sa part de la narration du reportage. Assez représentatif de l’état d’esprit dans lequel il se trouve, 6ix9ine déclare notamment ceci à la fin de cette nouvelle bande-annonce : “Les superhéros meurent toujours, mais les méchants ne meurent jamais. Je veux être un méchant.” S’il a captivé le public de par sa collaboration avec la police, son séjour en prison, et les menaces de mort qu’il a reçues, il a toutefois semblé le lasser comme l’ont montré les chiffres de son dernier album, TattleTales. Cependant, il fort probable que ce nouveau documentaire relance la hype autour du rappeur aux cheveux colorés, bien qu’il n’a pas donné son aval à sa réalisation…