Déjà au travail en vue du mercato estival, la Juventus souhaiterait enfin arracher la signature du milieu lyonnais Houssem Aouar. L’OM chercherait lui à remplacer Morgan Sanson et réfléchirait à la piste menant au nantais Imran Louza ou au turc Irfan Can Kahveci.

En difficulté cette saison, la Juventus pourrait vouloir se montrer agressif cet été. Comme le rapporte Sky Italia, après les récents propos de Memphis Depay dans la presse qui évoquait son souhait et celui de Houssem Aouar de rejoindre un très grand club européen, la Juventus aurait choisi de réactiver la piste menant au jeune milieu de terrain formé à Lyon. Une possibilité renforcée par l’arrivée récente de Marley Aké, jeune talent en provenance de l’OM et qui possède justement les mêmes représentants qu’un Aouar convoité par les Bianconeri depuis plusieurs saisons. Une grosse offre pourrait ainsi prochainement être transmise, même si les négociations promettent d’être compliquées en raison des souhaits financiers des dirigeants de l’OL, qui espèrent évidemment récupérer une belle somme pour le jeune prodige. Mais la Juventus ne sera clairement pas le seul club sur le coup, le PSG ou Manchester City ayant déjà manifesté leur intérêt pour Aouar dans le passé.

Louza et Kahveci pistés par l’OM

Quelques jours seulement après le départ de Morgan Sanson, transféré à Aston Villa pour 18 millions d’euros, l’OM pourrait ne pas tarder à réinvestir une partie de cet argent. Le président du club turc d’Istanbul Basaksehir a ainsi confirmé que le club olympien avait transmis une offre pour son milieu de terrain international Irfan Can Kahveci. Très en vue lors de la campagne de Ligue des Champions de son club cette année, le milieu offensif de 25 ans serait également convoité par Galatasaray et Fenerbahçe, tandis que son club réclamerait une somme de 10 millions d’euros. Dans le même temps, L’Equipe explique que Marseille étudierait également le dossier menant à Imran Louza, joueur du FC Nantes révélé la saison dernière. Le club désormais entraîné par Raymond Domenech, qui vit une année compliquée sur le plan sportif, ne serait d’ailleurs pas contre une vente du franco-marocain de 21 ans afin de renflouer ses caisses. L’OM dispose donc de plusieurs solutions afin de venir renforcer son entre-jeu mais va devoir rapidement faire un choix, la période de mercato prenant fin le 2 février.