Laurent Bouneau a répondu aux propos de Booba qui incitait ses fans à l’abattre lui et Fred Musa, de Skyrock, qu’il considère comme des “colons”…

Déconseillé aux moins d’16 numéro uno/92100 à l’aise avec ou sans Laurent Bouneau”. Extraite du morceau Mon Son paru sur Panthéon, cette punchline (qui définissait sa musique) fêtera ses 17 ans en 2021 et montre fidèlement que la fracture entre Booba et Skyrock ne date pas d’hier. S’il a toujours déclaré publiquement son animosité à l’encontre de la station, B2O s’est lâché sur Twitter ses derniers jours à l’encontre de Fred Musa, présentateur de Planète Rap et Laurent Bouneau, directeur des programmes de Skyrock. Il déclarait notamment : “allez les colons faut appuyer sur le bouton c’est numéro 1. La ‘musique pour le village‘ est numéro 1! Sans vous, juste à la sueur du front et des cojones. Ne laissez jamais ces gens-là vous abattre! Abattez-les!!! Vive la piraterie”. Quelques heures après, Kopp a posté des photos en gros plans de ses 2 ennemis de la bande FM, écrivant : “Suite à mon dernier tweet on me dit qu’ils porteraient plainte pour “menaces de mort”.

À LIRE AUSSI: Booba x Indochine : leur incroyable échange sur Twitter ! [Photos]

Booba continue d’allumer Bouneau

Après les 1eres messages datant du 28 janvier, Booba en a rajouté une couche, toujours sur Twitter. “Alors tu rentres pas le numéro 1 du top toutes musiques confondues? J’ai touché dans l’mille avec Frédérico et le rap du village hein? T’aimes pas la vérité hein”, écrit-il, avant d’adresser un tacle à un youtubeur qu’il avait déjà vilipendé par le passé. “Passe tes mister V et compagnie… la flotte arrive j’vais être votre pire cauchemar…. ULTRA 5321”. Des propos virulents auxquels le directeur des programmes de Skyrock a répondu. S’il tolère les insultes, il condamne toutefois sévèrement les menaces de mort. “Abattez-les” est insupportable et fou. Tu as presque 6 millions de followers….Prie qu’il ne m’arrive rien ainsi qu’à Fred… Les insultes autant que tu veux, je m’en fous. Attendons le top singles de lundi pour voir si tu numeroUno !

Une série d’échanges musclés

Booba et Laurent Bouneau ont continué à se clasher sur le réseau social à l’oiseau bleu, entamant un vrai dialogue. Le Duc a répondu au message du boss de Sky. “Tu m’accuses de quoi là vieux fou psychopathe esclavagiste qui parle à son briquet. Prie surtout de ne jamais croiser ma route.” Ce à quoi le principal intéressé a répondu : “Je n’ai plus de briquet. J’ai arrêté de fumer il y a 6 ans. Tu devrais arrêter aussi….” Afin de montrer qu’il fait preuve de bonne foi, ce dernier a ensuite publié la liste de tous les titres qui sont en rotations sur Skyrock. Au travers de 2 tweets humoristiques, Kopp a quant à lui fait comprendre à Bouneau et Fred qu’il comptait les gifler sans retenue. Il s’est ensuite moqué du nouveau titre de Gims et Black M intitulé Cesar, qui pointe à la 184ème place d’un Top singles une semaine seulement après sa sortie. “@Laurentbouneau par contre faut que tu passes en mode rotation max pour @gims et @Bmesrimes parce que ça va pas du tout. Moi j’ai pas besoin de toi mais eux… #durdur”. Alors que Bouneau avait jugé que Booba faisait du “rap de village” il y a de ça 2 décennies, le Duc, qui à la mémoire tenace, s’est également exprimé à ce propos. “Mais aujourd’hui le rap de village est numéro 1!!! Il l’est depuis plus de 20 ans!!!!! Et les villageois ont tout vu tout entendu… Mais sinon tu parlais de quel village? Bakel?” Un message dans lequel le fondateur du 92i sous-entend très clairement que son interlocuteur (qui est pourtant celui qui, au milieu des années 90, a milité pour faire de Skyrock une radio nationale 100% rap) a tenu des propos racistes à l’époque, manquant de la même occasion de respect au rap en tant que genre musical et à ceux qui l pratiquaient…