La plateforme de streaming vidéo Netflix a annoncé qu’elle allait commencer à travailler sur 2 nouvelles séries : Tomb Raider et King Kong

Affairée à diversifier son catalogue, la plateforme américaine Netflix vient d’annoncer le développement de séries d’animations basées sur 2 personnages mythiques : Tomb Raider et King Kong. Célèbre franchise de jeux vidéo, comics, romans, et films basés autour de Lara Croft, le 1er d’entre eux a vu le jour en 1996. Preuve de son impact dans la culture occidentale, le personnage de Tomb Raider a été reconnu par le Guiness Book des records comme étant “l’héroïne humaine de jeux vidéo la plus couronnée de succès” en 2017. Cette nouvelle série commencera quant à elle à la suite des événements qui se sont déroulés durant les 3 derniers jeux vidéo de la saga, parus entre 2013 et 2018. Un animé préparé “avec le studio Powerhouse” comme l’indique Netflix France sur son compte Twitter. Le studio qui avait déjà dirigé, en 2017, l’adaptation en animé de Castlevania.

À LIRE AUSSI: Netflix dépasse la barre des 200 millions d’abonnés !

King Kong

Netflix prépare aussi une série d’animation basée sur le personnage de King Kong. Une histoire qui sera dérivée du long-métrage paru en 2017 et baptisé Kong : Skull Island. La nouvelle série s’inspirera donc grandement du film puisqu’elle s’intitulera d’ailleurs Skull Island. Le scénario s’annonce quant à lui haletant puisque nous suivrons un groupe de personnes ayant fait naufrage sur une île aussi luxuriante qu’effrayante. Et le gorille géant est décidément au cœur de l’actualité cinématographique actuellement puisque MonsterVerse, une franchise distribuée par Warner Bros et financée par Legendary Pictures vient de dévoiler la bande-annonce de Godzilla vs Kong, un film à grand spectacle qui verra s’opposer ces 2 titans et qui sera disponible sur grand écran ainsi que sur HBO Max (durant 31 jours) dès le 26 mars 2021. Concernant les 2 animés Netflix, aucune date de sortie n’a encore été dévoilée. Actuellement en cours de production, les programmes n’ont probablement que peu de chance de voir le jour avant la fin d’année…