L’un des braqueurs de Kim Kardashian est revenu en détail sur la manière dont ils ont séquestré la star…

Le 3 octobre 2016, en pleine Fashion Week, Kim Kardashian était victime d’un braquage à l’hôtel de Pourtalès, situé dans le 8ème arrondissement de Paris. Ligotée et menacée avec une arme, la star de télé-réalité s’était faite dérober plus de 9 millions d’euros de bijoux par une équipe de 5 malfrats ayant une particularité : ils étaient tous âgés de plus 60 ans. Nommé Yunice Abbas, l’un des “papys braqueurs” comme ils sont surnommés a décidé de revenir sur ces quelques minutes de folie dans un livre intitulé J’ai séquestré Kim Kardashian. L’homme raconte tout d’abord comment son âge et celui de ses partenaires de crimes ont joués en leur faveur dans l’élaboration d’un tel casse. “Quoi de plus rassurant que des personnes âgées, aussi paisibles qu’anonymes, afin de glaner le maximum de renseignements sur place”, confie-t-il. Un livre qui arrive près d’un an après une BD qui racontait en images la mésaventure de Kim K : Les bijoux de la Kardashian.

kim kardashian

À LIRE AUSSI: Kanye West : Kim Kardashian avait un plan pour accélérer leur divorce !

Des touches d’humour

Aussi étonnant soit-il, le livre comporte quelques anecdotes étonnantes. Séquestrée avec sa secrétaire, alors que son mari Kanye West donnait un concert à New York, Kim Kardashian a notamment tenté de contacter les services de police. Une tentative infructueuse comme l’explique avec beaucoup de légèreté Yunice Abbas. “Nos 2 beautés fatales se sont pendant longtemps obstinées à composer le 911. Le numéro d’urgence de la police aux Etats-Unis. Pas très efficace, quand on se trouve à Paris.” Le braqueur explique que la future ex-épouse de Kanye West a rapidement obtempéré aux ordres de ses ravisseurs car la star a compris qu’ils “n’en voulaient pas à sa vie”. L’homme se confie également sur la fuite du gang après leur larcin. Une évasion  pour le moins… rocambolesque. Le sac s’est en effet ouvert et le butin tombé au sol. “Dans la plus totale précipitation, je ramasse les objets de valeurs. Cette fois, ma roue arrière est crevée” ! Finalement récupérés par les braqueurs, les bijoux de Kim Kardashian semblent aujourd’hui s’être volatilisés. Côté judiciaire, le procès n’a toujours pas eu lieu. 12 suspects avaient été renvoyés devant la cour d’assises en 2017, grâce à des traces ADN. Ils attendent aujourd’hui leur jugement…

braquage-kardashian-reconstitution