Alors qu’une réponse définitive de la Ligue de Football Professionnel doit être rendue ce soir au sujet des offres reçues pour les droits de diffusion de la fin de la saison de Ligue 1, Canal+, M6 et TF1 sont candidats à la diffusion du choc OM-PSG.

Englué dans sa recherche de nouveaux diffuseurs après l’échec de Mediapro et de sa chaîne Téléfoot, la Ligue a ouvert en début de semaine un appel d’offres qui s’est finalement révélé infructueux, ce qui pourrait pousser à l’ouverture de négociation de gré à gré, ce que souhaite absolument Canal+. Et si la LFP a demandé à Téléfoot de diffuser les 23ème et 24ème journées de Ligue 1 qui se dérouleront ce soir puis ce week-end, elle souhaiterait récupérer une somme non négligeable en co-diffusant le choc OM-PSG programmée ce dimanche. Ainsi, par la voix de son président Nicolas de Tavernost, M6 a publiquement affirmé être prêt à diffuser la rencontre sur sa chaîne. Une possibilité qui a visiblement également séduit TF1 et Canal+, qui seraient eux aussi rentrer dans la danse. Bref, l’hypothèse de voir le sommet du Championnat puisse être diffusé en clair grandit, ce qui réunirait à coup sûr une très grosse audience.

Une crise sans précédent

Il faut dire que toute somme est bonne à prendre pour la Ligue de Football Professionnelle qui connaît actuellement une terrible crise financière. En plus des nombreuses pertes liées à la Covid-19 (absence des supporters dans les stades, ventes de merchandising en baisse…), la ligue a dû renoncer à plus d’un milliard d’euros censé être réparti sur 4 ans. Au total, sur les 1,25 milliard promis par Mediapro, seuls 173 millions ont été versés. Un terrible manque à gagner qui ne risque pas d’être comblé par le prochain diffuseur mais servira sans doute de leçon aux décideurs du football français, plus attirés par l’appât du gain plutôt que par la sécurité financière. D’autant que ce montant semblait très clairement surélevé, surtout quand on sait que pour une durée similaire, la Liga, un championnat nettement plus intéressant et compétitif, a obtenu 1,14 milliard d’euros en 2019…

À LIRE AUSSI: La chaîne Téléfoot va s’arrêter, le football français en crise