Le journaliste Yerim Sar a tenu des propos virulents au sujet de Ratpi World, le dernier single de Booba, qui lui a répondu sur Twitter… Retour sur les faits.

Si Ratpi World fait l’unanimité d’un point de vue commercial, le nouveau single de Booba semble toutefois diviser les auditeurs sur la forme. C’est notamment le cas de Yerim Sar, Fif de Booska-P et Pascal Cefran qui donnaient leur avis sur la radio Mouv’. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les 3 journalistes ne semblaient pas franchement emballés par le titre… B2O a donc reposté ce 6 février un court extrait de l’émission sur Twitter, déclarant avec sarcasme qu’il espérait avoir l’occasion de pouvoir en débattre avec eux prochainement, et ce alors qu’il venait d’annoncer que son Planète Rap n’aurait finalement pas lieu. Il reprochait surtout le manque d’objectivité et de substance à leur chronique. “Vous 3 là invitez-moi quand j’arrive pour la promo d’ULTRA. Mais soyez là tous les 3 je viens avec plaisir chez vous. Skyrock ont eu peur mais vous c’est la street nan? Hein FIF. Comme ça je peux me défendre sur votre plateau et répondre à vos accusations. Soyez dignes”, adresse-t-il aux 3 intervenants sur la radio publique du groupe Radio France. Quelques heures avant cette intervention, il avait déjà traité les 3 journalistes de “bonne quiche 3 fromages”. Dans ce même tweet, Kopp rappelait le surnom de Fif qu’il lui avait donné dans de précédents messages (“nègre de maison”) et surnommait le journaliste Yerim Sarr de “nez cassé”. Un surnom qui remonte à 2018, époque où le polémiste avait récolté les fruits de son insolence en prenant une droite dans le nez par Maes, après une question déplacée et jugée irrespectueuse par son interlocuteur…

À LIRE AUSSI: Finalement, Booba ne participera pas à Planète Rap : “Vous avez bien fait”

Yerim provoque, Booba répond

Journaliste clivant habitué aux polémiques et doté d’un franc-parler inégalable, Yerim Sar ne s’est pas gêné pour partager l’intégralité de son intervention (du Mouv’) sur Twitter. Une séquence dans laquelle il dézingue tout bonnement le morceau du Duc. “En vrai, je capte les gens qui aiment s’ambiancer et qui kiffent le morceau. Je trouve après qu’il y a des gens qui sont plus performants que lui sur ce registre qui est très précis en vrai comme JuL, Heuss L’enfoiré. Je comprends aussi les gens qui sont consternés parce que si après 25 ans de carrière t’en es réduit à faire du JuL avec 4 ans de retard…”, déclare-t-il notamment. Visiblement en mauvais terme avec le rappeur du 92i, Yerim n’hésite pas dans la suite de sa chronique à l’attaquer sur le plan personnel, faisant notamment référence aux accusations de rapport sexuel sur mineure qui lui sont imputées depuis quelques mois, et notamment par Rohff. “Tu vois c’est dur la crise de la quarantaine et moi personnellement je préfère que ses rapports aux mineurs se limitent à la musique. Il y a déjà eu R. Kelly là-bas tu vois c’est pas la peine de rééditer et tout, même si je sais qu’il admire beaucoup les Etats-Unis…” Des propos belliqueux, sous-entendant qu’il préférerait que Booba touche les jeunes avec sa musique plutôt que physiquement, et auxquels a bien évidemment répondu Booba sous la publication de Yerim : “Sois là pour m’interviewer j’te promet j’te toucherai pas j’ai du sursis mais on pourra débattre comme des grands garçons”.

Yerim accuse Booba de pointeur

Très réactif, Yerim a répondu avec raillerie au tweet de Booba, entamant un dialogue avec le rappeur et déclarant : “attends mais ce serait pas…mais oui ! tu as donc appris à répondre aux tweets sans screener. Ramène anne et yann (bisou à lui, très bon avocat) parce qu’on va parler mineures (que tu touches avec ou sans sursis) et chuis pas sûr que tu comprennes ce que ça implique.” Une pique qui a connu un franc-succès sur le réseau social puisqu’elle cumulait rapidement plus de 4 000 retweets pour plus de 13 000 likes. Un internaute interpelait alors le journaliste en lui expliquant que sa réaction était dommageable. “On aurait préféré une date d’interview. Là tu veux juste que ça parte en co*ille, c’est décevant de ta part…” Ce à quoi le principal intéressé a donné plus de détails sur les raisons de son affront, en rappelant une interview qui lui avait déjà annulée quelques instants avant l’heure du rendez-vous : “y’a déjà eu une date d’itw, c’était en 2015, je me suis pointé, on m’a envoyé un texto qui disait ‘désolé on a pris du retard on a plus le temps‘ la semaine d’après j’ai appris que c’était le débile en chef qui avait dit ‘ah mais je pensais pas qu’il serait là’ donc bon, flemme.” Yerim s’est ensuite fendu de plusieurs autres tweets accusateurs à l’encontre de Kopp, tous en référence avec l’affaire liée à Inès Sberro.

Booba maintien le cap

Quelques heures après les attaques de Yerim, B2O lui a répondu, toujours sur Twitter, promettant avec ironie qu’il honorerait l’invitation, et en profiterait pour justifier cette interview annulée : “Je serai là et sans avocat ma cocotte par contre toi viens avec Fif et Cefran et je te raconterai pourquoi en 2015 j’ai annulé. Je compte sur vous. Garanti sans violence vous pouvez même inviter la police y a pas d’problème.” Egalement déterminé à rencontrer Kopp, l’ancien journaliste de L’ABCDR du son a de nouveau mentionné son interlocuteur, jamais sans son célèbre humour noir : “opé mais t’as reperdu le don de répondre en citant. Tu peux certifier que tu pointeras plus de mineures d’ici là ou c’est chaud ? Parce que t’as précisément demandé à Anne de virer quelqu’un pour cette raison quand même. N’oublie pas les smileys dans ta réponse.” Booba n’a semble-t-il jamais semblé être en ballottage aussi défavorable face à l’adversité, et l’acharnement…

Booba s’en prend à Mehdi Maïzi

Booba a ensuite dirigé son viseur en direction de l’un des journalistes rap, et touche à tout, les plus identifiés du milieu : Mehdi Maïzi, justement très proche de Yerim Sar. Les 2 hommes se connaissent bien puisque le chroniqueur de 35 ans a été engagé par B2O lui-même lors du lancement d’OKLM afin d’animer l’émission La Sauce… et d’avoir le privilège de l’interviewer. Toutefois, Mehdi n’a jamais caché son amitié avec Yerim, avec qu’il partage de nombreux projets professionnels puisqu’ils ont évolué tous 2 au sein de L’ABCDR du son et travaillent maintenant sur Rap Jeu, une émission produite par le groupe Red Bull. Une affiliation que Booba semble reprocher à celui qui s’auto-surnomme Mehdi Mouse sur Twitter, et qui a quitté OKLM pour rejoindre Apple Music.J’me suis encore fait avoir par un infiltré! Le Duc est trop bon trop con mais je crois encore à l’être humain. On avance on essaye quand même de construire et de transmettre. La piraterie n’est jamais finie. @MehdiMouse tu portes bien ton nom avec ta ptite tête de souris”, écrit-il avec 2 photos. L’une montre Mehdi et Yerim en 2014, alors que l’autre met en avant Mehdi avec Booba dans l’émission La Sauce

Booba souhaite faire Rap Jeu

Le Duc mentionne ensuite les 2 journalistes, leur demandant s’il peut participer à l’émission qu’ils animent. “J’peux venir à votre jeu? Dites oui les gars @mouv ont pas l’air chauds au final personne va m’inviter? Moi le Duc qui vais battre tous les records?!!”, avance-t-il, rappelant par la même occasion que Cyril Hanouna n’hésitait pas à l’inviter lui. Véritable jeu de chaise musicale, le présentateur de TPMP est d’ailleurs lui aussi entrer dans la boucle. En s’adressant à Booba : “Je te laisse l’antenne sur C8 24 heures si tu veux ! L’interprète de 5G décidait alors de lui répondre à son tour, se plaignant du traitement médiatique qui lui était accordé au sein des autres médias :Oui mais moi j’en ai marre Cyril y disent que j’me cache à Miami etc mais quand j’arrive personne veut m’inviter. En plus je vais chez eux c’est moi qui me met en danger j’comprend plus rien. Aide moi Cyril put*in!!! Pas d’octogone pas de Radio fais chier put*in!

Booba sort les dossiers sur Yerim

Fidèle à lui-même, Yerim a continué de son côté à tanner Booba sur les allégations liées à Inès Sberro. Il s’est également fait le porte-parole d’autres dossiers et bruits de couloir, déclarant notamment sur Twitter : “je capte pas en plus, si j’avais voulu être méchant j’aurais sorti simplement ‘Tellement rincé que tu demandes que ton feat avec koba soit repoussé parce que ton couplet est pas au niveau’ etc. J’ai jamais dit ça à la base”. B2O a d’ailleurs répondu à cette énième pique. “Ecoute on va en rester là parce que là même la Détaille va pas valider t’es un fou furieux. J’attends la date de @mouv ou de Rapjeu et on discute. Comme un débat politique entre adultes. C’est carré non? J’peux pas proposer mieux. On va péter l’audimat”. Une fois encore, Yerim a riposté avec le désir de faire mal à son interlocuteur en déclarant : “ça roule mais ça explique toujours pas la pointe sur mineures, et faut maintenant inclure celle de Dakar.”

Décidé à jouer avec les mêmes armes que le journaliste, mettant le doigt sur quelques traits de sa personnalité, Kopp a également ressorti des dossiers dans lesquels Yerim explique être “juste raciste des arabes”. Des vieux tweets qui ne semblent pas inquiéter le principal intéressé qui certifie pour sa part qu’il ne s’agissait que de 2nd degré. Ce dernier en remet ensuite une couche en affirmant que le rappeur de Boulbi aurait été mêlé à un scandale sexuel impliquant une jeune femme de 14 ans à Dakar il y a plusieurs années. Yerim a ensuite continué de déverser sa haine dans une série de tweets du même acabit, évoquant tour à tour, la fin du média lancé par Booba, OKLM, sa bagarre avec DAM16…

Booba accuse Yerim d’obsédé sexuel

Retour à l’envoyeur du côté de Booba qui a également affirmé que Yerim était un “obsédé sexuel” : “En même temps avec la gueule que t’as c’est compréhensible. T’as du finir Pornhub plus d’une fois. Sinon toujours pas de date? Tweeter c’est cool mais bon… on veut la date. T’es un genre de Gambi fini à la pisse”, écrit-il en ressortant de vieilles photos et d’anciens tweets du journaliste. Un nouveau clash, dont il est difficile d’imaginer la tournure qu’il va prendre, sinon que Booba a dans la soirée du dimanche 7 février, quelques heures seulement après son dernier message sur le sujet, supprimer tous ses tweets…

Rohff en mode embuscade

De son côté, Rohff n’a rien manqué de cet accrochage entre le rappeur, et patron du 92i, et Yerim Sar. Il a même pris quelques notes et a retenu les informations dont il n’avait pas forcément connaissance. Qu’elles soient justes ou non. En l’occurrence, Housni a bien noté ce renseignement qu’il semblait ignorer jusqu’ici et qu’il a pris le temps de poster en story IG : une aventure de Booba avec une mineure de 14 ans ! Repostant des screens des messages du journaliste qui énumèrent les différents dossiers concernant B2o, Rohff s’arrête précisément sur cette histoire de mineure qui apporte de l’eau à son moulin (lui qui s’évertue à traiter son ennemi de pédophile !) : “Elle avait qua-qua-quatorze ans ??! Une mineure de Da-Da Dakar ! J’en bégai quelle orrude !!! Tu tires ou tu pointes??”

rohff-booba-Yerim Sar-reponse-dakar