4 personnes, dont 3 des frères de l’ex-compagne d’Amadou Ba, ont été renvoyés aux assises dans le cadre de l’enquête sur la mort de l’ancien champion de France de boxe thaïlandaise en avril 2018.

Près de 3 ans après l’assassinat d’Amadou Ba, ancien champion de France de boxe thaï tué de 6 balles alors qu’il se trouvait au volant de sa voiture dans une zone commercial de Créteil, la justice en a visiblement fini de son enquête. Le parquet de Créteil a en effet annoncé ce lundi le renvoi aux assises de 4 suspects, dont 3 des frères de l’ex-compagne de Ba, qui sont donc suspectés d’assassinat en bande organisée. Selon les éléments révélés par Le Parisien, ces derniers auraient donc mené le drive-by tandis que le dernier suspect conduisait leur voiture, avant qu’ils ne sortent tous et, après lui avoir tiré dessus, ne décident de passer à tabac le combattant avec des battes de baseball. Un acte horrible qui avait à l’époque provoqué l’émoi de nombreuses personnes, dont un Rohff qui était venu discrètement en aide à la famille de la victime.

À LIRE AUSSI: Amadou Ba, l’ancien champion de boxe thaï, s’est fait assassiner…

Un règlement de compte après une séparation difficile

Selon les conclusions de la justice, les suspects auraient agit en guise de vengeance, alors qu’Amadou Ba s’était séparé très difficilement de leur soeur en 2014, avec qui il était marié depuis 10 ans et avait eu 3 enfants. La haine va alors s’installer, et des 2 côtés, plusieurs mains courantes seront déposées par différents membres des familles, se plaignant notamment de menaces de morts ou de violences. L’élément déclencheur serait lui à trouver le 31 mars 2018, 3 jours avant le drame, alors qu’Amadou Ba rencontre l’un des frères de son ex-femme – les 2 hommes sont accompagnés par leur compagne respective – dans un restaurant de Villiers-sur-Marne. Une altercation va alors éclater et des coups seront échangés, Amadou Ba prenant évidemment le dessus grâce à sa connaissance des sports de combat. Dès lors, une traque va débutée pendant quelques jours avant que l’ancien champion de France de boxe thaï ne soit finalement retrouvé et abattu après avoir donné un cours à des jeunes comme il en avait l’habitude. Tandis que le procès est prévu en fin d’année, les suspects nient toujours les faits, ce qui devrait ajouter à la tension déjà très importante dans ce dossier…