Le magnat du porno américain s’est éteint à l’âge de 78 ans, ce mercredi 10 février au matin, à Los Angeles, des suites d’un arrêt cardiaque…

C’est le média TMZ qui a le 1er révélé l’information, avant que Jimmy Flynt, son frère, confirme officiellement sa mort au Washington Post. Si ce dernier n’a pas donné de précisions sur les causes de son décès, Larry Claxton Flynt Junior (né en 1942 dans la pauvreté de Lakeville dans le Kentucky) serait décédé à son domicile de Los Angeles ce mercredi matin suite à un arrêt cardiaque, à 78 ans. Fervent défenseur de la liberté d’expression, fondateur du magazine très coquin, Hustler, il s’était très tôt fait un nom, et une fortune, en fondant un empire dans l’industrie du porno outre-Atlantique. 1er fait d’arme. Déjà propriétaire de clubs érotiques, en 1974, il créait son magazine pornographique Hustler, concurrent direct de Penthouse et Playboy qu’il jugeait “ringard”, et adoptait un ton jugé brut, obscène et scandaleux, et une sélection de photos très chaudes. Le magazine fera sensation en 1975 en publiant des photos nues de Jackie Kennedy-Onassis… A partir de là, il a bâti son empire et régné sur le X avec ses magazines, ses films porno, puis des sites. Il a par la suite diversifié ses activités jusqu’à ouvrir en 2000 un casino “Hustler” en banlieue de Los Angeles. Toutefois ses bizness et ses démêlés avec la justice, mais aussi ses prises de positions politiques, les scandales et son militantisme pour la liberté d’expression, l’ont conduit à se faire des ennemis. Symbole du rêve américain pour les uns, pire cauchemar de la nation pour les autres, en 1978, il était victime d’une tentative d’assassinat. Visé par le serial killer et suprémaciste blanc, Joseph Paul Franklin (qui sera condamné à mort pour 22 meurtres entre 1977 et 1980, et exécuté en 2013), il reste paralysé et vivra cloué dans un fauteuil roulant plaqué or depuis cet évènement. Diagnostiqué bipolaire, il vieillira au gré de nombreuses opérations de chirurgie esthétique, et dépendant aux médicaments. Pour beaucoup, il était devenu incontrôlable…

larry flynt mort

Du porno à la politique

Habitué des polémiques et des procès, l’homme d’affaires avait également construit sa réputation sur la provocation. En 2017, alors qu’il soutenait Hillary Clinton dans la course à la Maison Blanche en 2016, il faisait encore parler de lui sur la scène politique avec ce qu’il considérait comme un “devoir patriotique : faire tomber Donald Trump. Dernier gros coup médiatique, il avait alors annoncé offrir 10 millions de dollars pour toutes informations qui conduiraient à la destitution du président Trump. Une annonce très officiellement publiée dans le Washington Post qui mettait alors clairement en cause la légitimité de l’élection de Trump. Personnage controversé, mais symbole de la réussite et capitalisme américain, dans les années 1990, Milos Forman lui avait consacré un film biographique tout simplement intitulé Larry Flynt.

Larry Flynt – Trailer :

larry flynt hustler