Un escroc, qui s’était fait passer pour Bruno Mars sur Instagram, est parvenu à voler près de 100 000 dollars à une américaine fan du chanteur.

Fan de Bruno Mars, une Texane âgée de 63 ans est tombée sous le charme de celui qu’elle pensait être le chanteur de 35 ans. Particulièrement naïve et sans doute très loin de connaître les différentes arnaques circulant sur les réseaux sociaux, cette Américaine a communiqué avec un escroc pendant plus de 2 ans, recevant entre autres messages et photos durant la dernière tournée du chanteur. C’est ainsi qu’elle a noué une relation avec l’imposteur jusqu’à en tomber amoureuse. Après un travail de longue haleine, l’arnaqueur a alors fait croire à sa victime qu’il était également tombé sous son charme, et qu’il envisageait même de quitter sa tournée pour la retrouver. Le charlatan est alors passé à l’attaque en commençant à lui soutirer de l’argent, lui demandant d’abord 10 000 dollars au prétexte qu’il souhaitait couvrir “les frais de tournée” d’un ami, avant de lui réclamer ensuite 90 000 dollars. 2 grosses sommes que la Texane n’a pas hésité à lui donner sans se poser de questions…

Une plainte pour escroquerie

Se rendant compte de l’entourloupe, la femme a ensuite déposé plainte, permettant l’identification de 2 suspects. Nommé Chinwendu Azuonwu, le faux Bruno Mars aurait agit avec l’aide d’un complice présumé du nom de Basil Amadi. Le chèque de 90 000 dollars a été déposé sur le compte du 1er malfrat – avant que la somme ne soit entièrement retirée dans la foulée -, tandis que celui de 10 000 dollars a été placé sur le compte du 2ème homme. Accusés d’escroquerie et de blanchiment d’argent, les suspects ont été placés en détention provisoire par un tribunal de Houston. Interrogés par les enquêteurs, ils ont toutefois donné 2 versions bien différentes, ce qui complique le travail des forces de l’ordre qui espèrent toujours mettre la main sur cet argent. Une histoire insolite qui coûte très cher à la victime, qui a très violemment appris à ses dépends de se méfier des divers messages que l’on peut recevoir sur les réseaux sociaux.

bruno mars