Justin Timberlake a publié un long message sur Instagram dans lequel il présentait ses plus plates excuses à Britney Spears et Janet Jackson…

Alors qu’un documentaire baptisé Framing Britney Spears, centré sur la vie de la chanteuse, vient de sortir, Justin Timberlake se retrouve au cœur de la tourmente. De nombreux internautes n’ont pas hésité à accuser la popstar de sexisme et de misogynie, après le comportement qu’il a eu suite à leur rupture en 2002. Rappelons qu’après leur séparation et l’énorme succès de Britney en solo, la jeune femme, qui montre encore de l’intérêt pour Justin Timberlake, avait connu un parcours en dents de scie, avec de nombreuses complications dans sa vie personnelle et une carrière aujourd’hui au point mort. Certains internautes ont ainsi fait le parallèle avec la polémique liée à son show pendant la mi-temps du Super Bowl en 2004, dans lequel il avait malencontreusement (ou plutôt volontairement… pour le buzz !) arraché un bout du soutien-gorge de Janet Jackson, dont le sein fut dévoilé. Si les 2 artistes avaient présenté des excuses, l’incident a eu des conséquences colossales pour la carrière de la sœur du roi de la pop, mais pas pour le natif de Memphis, qui était à l’époque en pleine ascension.

Justin-Timberlake-Britney-Spears

Janet Jackson & Justin Timberlake – Mi-temps du Super Bowl 2004 :

À LIRE AUSSI: Justin Timberlake : Britney Spears drague son ex en dansant sur Holy Grail [Vidéo]

Des excuses sincères

Justin Timberlake a donc rédigé un long message dans lequel il présentait ses excuses aux 2 chanteuses, près de 2 décennies après les faits. S’il confirme dans un 1er temps avoir profité “d’un système qui tolère la misogynie et le racisme”, il s’est ensuite adressé aux 2 femmes. “Je tiens tout particulièrement à m’excuser auprès de Britney Spears et de Janet Jackson, toutes 2 à titre individuel, car je me soucie de ces femmes et les respecte, et je sais que j’ai échoué. Je me sens également obligé de répondre, en partie, parce que toutes les personnes impliquées méritent mieux et, plus important encore, parce qu’il s’agit d’une conversation plus large à laquelle je veux de tout cœur participer et dont je veux m’inspirer”.

justin timberlake janet jackson

Privilégié en tant qu’homme blanc

Un mea culpa qui ne s’arrête pas là puisque l’interprète de What Goes Around… Comes Around a également reconnu que son statut d’homme blanc a contribué à le mettre sur un piédestal.L’industrie est défectueuse. Elle met les hommes, surtout les blancs, sur la voie du succès. Elle est conçue de cette façon. En tant qu’homme dans une position privilégiée, je dois me faire entendre à ce sujet. A cause de mon ignorance, je ne l’ai pas reconnu pour autant alors que cela se passait dans ma propre vie, mais je ne veux plus jamais profiter du fait que d’autres soient rabaissés. Je n’ai pas été parfait dans la gestion de tout cela tout au long de ma carrière. Je sais que ces excuses sont un 1er pas et n’évincent pas le passé”. Déclarant ensuite se soucier “profondément du bien-être des personnes [qu’il] aime et [qu’il a] aimées”, Justin – 2 fois papa avec l’actrice Jessica Biel – s’est engagé à faire tout ce qui était en son possible pour contribuer à faire évoluer les choses face à ses maux sociétaux qui perdurent…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Justin Timberlake (@justintimberlake)