Jay-Z s’est associé au PDG de Twitter Jack Dorsey pour monter un bizness de cryptomonnaie en Inde et en Afrique…

Toujours à l’affût des investissements les plus juteux, Jay-Z est aujourd’hui considéré comme un biznessman hors pair. Ami de longue date avec Jack Dorsey, le PDG de Twitter, les 2 hommes partagent bon nombre de projets professionnels en commun… quand ils ne passent pas du bon temps en vacances ensemble. En décembre, des rumeurs évoquaient l’existence de pourparlers entre Hova et l’entrepreneur américain pour le rachat de Tidal. Si cette éventualité semble avoir pris du plomb dans l’aile, les 2 hommes d’affaires ont en parallèle monté un autre projet très audacieux. En effet, ils se sont associés pour créer un fonds de développement de bitcoins, basé en Afrique ainsi qu’en Inde. Dans un tweet publié ce vendredi 12 février, Jack Dorsey a expliqué que Jay-Z et lui mettaient conjointement 500 bitcoins, d’une valeur de 23,6 millions de dollars, dans un projet baptisé ₿trust.

À LIRE AUSSI: Jay-Z et Michael B. Jordan travaillent sur une série sur Muhammad Ali !

Un investissement rentable ?

Experts en termes d’investissement, nul doute que les 2 hommes d’affaires ne mettent pas les pieds en terre inconnue avec cet apport financier. Ce placement semble même arriver à point nommé pour Dorsey et Jay-Z puisque la valeur du bitcoin n’a jamais été aussi élevée qu’à présent (1 bitcoin = 48 227, 30 dollars). En outre, la cryptomonnaie est en pleine ascension dans plusieurs pays d’Afrique, à l’instar du Nigéria et du Kenya notamment. Plus difficile à comprendre en revanche, l’intérêt que porte ₿trust à l’Inde, qui a annoncé il y a peu qu’elle comptait interdire toutes sortes de cryptomonnaies à l’intérieur du pays. Toujours sur tous les fronts, Jay-Z aime diversifier ses activités. Preuve en est il y a quelques jours, Michael B. Jordan annonçait travailler avec la légende new-yorkaise et son label Roc Nation autour d’une série consacrée à Muhammad Ali