Le site marchand Alibaba a mis en ligne une poupée de Rihanna grandeur nature, vendue à des milliers d’exemplaires… Quand d’autres proposent carrément des poupées – à son image – à des fins érotiques !

Icône mondiale depuis 15 ans, Rihanna fascine et fait même fantasmer des milliers de fans aux 4 coins du monde. Néanmoins, bien qu’elle se mette régulièrement en scène lors de campagne pour sa marque de lingerie Savage X Fenty, la superstar demeure inaccessible, rendant nul tout espoir de la rencontrer… et potentiellement la séduire un jour ! Et puis, n’oublions pas qu’elle est en couple avec A$AP Rocky. C’est la raison pour laquelle le site marchand chinois Alibaba a commercialisé une poupée grandeur nature de Riri sur sa plateforme. Si le jouet n’est initialement pas vendu dans un but érotique, certains s’en seraient procurés dans cette optique selon certains observateurs, puisqu’elle posséderait les mêmes mensurations que la vraie chanteuse. D’après les informations de médias chinois, des milliers d’exemplaires ont déjà été vendus dans l’empire du Milieu, et ce malgré un prix exorbitant. Accompagnée de quelques tenues légères pour l’habiller, chaque poupée serait déjà vendue à plus de 2 000 dollars l’unité. Il semblerait cependant que ce produit soit désormais sold-out puisqu’aucun modèle n’est actuellement disponible sur la plateforme…

À LIRE AUSSI: Rihanna plus sexy que jamais dans la nouvelle campagne de lingerie Fenty [Vidéos]

Un autre modèle toujours disponible

Si le 1er mannequin à l’image de Rihanna disponible sur Alibaba n’est pas explicitement vendu à des fins érotiques, une autre poupée représentant elle aussi Rihanna est pour sa part bel et bien commercialisée sur un sex-shop en ligne. Monnayé à près de 1 700 dollars, le jouet est disponible sur le site reallovesexdolls.com. Cette dernière n’est cependant pas grandeur nature puisque la chanteuse mesure 173 cm, contre 155 cm (et 26 kg) seulement pour la poupée. Vous noterez néanmoins que ce 2ème modèle est moins bien réalisé que le 1er, dont la ressemblance avec la chanteuse de 32 ans est flagrante. Si on peut douter que la Barbadienne ait donné sont accord à l’exploitation de son nom et de son image pour commercialiser ce genre de jouet sexuel, on peut constater que son nom est bien utiliser dans le fiche produit du site, qui annonce sérieusement que la poupée vendue est très “réaliste” !